Yooji : spécialiste du babyfood

Née en 2013 de Frédéric Ventre, Yooji est une startup française spécialisée dans l’alimentation bio pour bébés. Elle propose quatre gammes de produits, à savoir les légumes surgelés, les poissons, les viandes et les bâtonnets.

Yooji est une entreprise française d’alimentation bio pour bébés âgés de 4 à 12 mois. Elle propose exclusivement des produits surgelés en portion. Basée à Bordeaux et à l’Agropole d’Agen, elle a été fondée en 2013 par le banquier Frédéric Ventre, diplômé d’HEC. Ce père de quatre enfants avait l’habitude de préparer des purées de légumes qu’il congelait pour une meilleure conservation. 

Une cuisson basse vapeur pour conserver les nutriments

Avec l’aide d’une experte en alimentation infantile, la Dr en biologie Christine Zalejski, Yooji a conçu ses premiers repas à manger à la main en s’inspirant de la pédagogie Montessori. Aujourd’hui, l’entreprise propose une trentaine de références bios réparties en quatre gammes. A savoir les légumes, les poissons, les viandes et les bâtonnets. Ils sont à déguster sur conseils d’un pédiatre pour respecter les portions et éviter le gaspillage. Ces produits conservent leurs propriétés gustatives et nutritionnelles grâce à une cuisson à basse vapeur.

Yooji écoule ses finger food essentiellement via la grande distribution (40%) et la livraison à domicile (40%). Pour le reste, la société approvisionne les crèches et les collectivités locales. Elle compte bien s’imposer sur un marché qui pèse aujourd’hui 900 millions d’euros pour moins de 1% de la population. « C’est un marché en décroissance avec la baisse de la natalité », concède Jérémy Strohner, PDG et actionnaire de l’entreprise. 

Objectif : 20 millions d’euros de CA à l’horizon 2025

Mais le changement des habitudes de consommateurs des parents, surtout les plus jeunes, met en pole position Yooji, qui mise sur des produits issus de l’agriculture biologique. La startup développe actuellement une gamme nouvelle pour enrichir son offre et élargir sa tranche d’âge aux 12 à 16 mois. Elle espère un chiffre d’affaires avoisinant les 20 millions d’euros à l’horizon 2025, contre 11 millions en 2021. L’équipe doit également s’agrandir avec le recrutement d’une dizaine de personnes en 2022 pour atteindre une cinquantaine de salariés.

Keep Exploring
Bouteilles de vin en rayon
Les Vins du Sud-Ouest ont progressé en grande distribution en 2021