La situation de Walmart met en alerte le retail

Walmart révise ses prévisions de profits trimestriels et annuels à la baisse. Cette prudence repose sur la réduction des dépenses chez les consommateurs concernant le hors alimentation. Se faisant, le géant américain envoie un mauvais signal à l’ensemble de la grande distribution, y compris française.

Depuis plusieurs semaines, l’inflation fait grimper les prix des produits. Elle contraint les consommateurs à réduire leurs achats ou à en sacrifier d’autres car jugés non essentiels. Dans ce cadre, les carburants et les denrées alimentaires absorbent la plus grande partie des dépenses.

Révision des prévisions chez Walmart

Ce comportement a évidemment des conséquences sur les résultats financiers des distributeurs. Parmi lesquels Walmart, qui vient de couper dans ses prévisions de profits trimestriels et annuels. Le lundi 25 juillet, le géant américain de la vente au détail a dit qu’il s’attend à ce que ses bénéfices chutent de 13% cette année. Il avait précédemment prévu une baisse de seulement 1%.

Pour contenir ce recul, Walmart a décidé de miser sur les marchandises hors alimentation ayant une marge plus élevée. Il pense particulièrement aux vêtements, qui vont faire l’objet d’un important rabais. Le groupe pourra ainsi écouler ses stocks et atteindre une croissance de ses ventes d’environ 4,5% sur l’année, contre 4% auparavant. Son action chutait lundi à plus de 9% à la Bourse de New York. Même tendance baissière observée chez les principaux détaillants rivaux, à savoir Amazon et Target.

Multiplication des initiatives en faveur du pouvoir d’achat

L’état du marché outre-Atlantique met en alerte la grande distribution française, alimentaire ou non. En Hexagone, l’inflation restera au sommet pendant plusieurs mois. Une situation qui pèsera aussi sur le choix des consommateurs. Le secteur de l’ameublement et de la décoration, en particulier, devrait en faire les frais. Maisons du Monde se prépare ainsi à limiter la casse. Plus généralement, la grande distribution multiplie les initiatives pour préserver le pouvoir d’achat des consommateurs. Carrefour, Casino et Leclerc notamment proposent des promotions et des programmes de fidélité, entre autres dispositifs.

Keep Exploring
Smartphone avec Amazon
E-commerce : Les petits commerçants s’opposent aux entrepôts d’Amazon