Projet Evolue : pour la durabilité de la logistique urbaine

Lancé mi-2021 avec un an de retard, le projet Evolue vise la mise en place d’un modèle viable pour la croissance et la durabilité de la logistique urbaine. Au premier semestre 2022, il comptait une vingtaine de contributeurs (chargeurs et transporteurs) pour l’alimentation en données.

La logistique urbaine est un maillon essentiel de la distribution et du commerce dans les agglomérations. Mais elle a une mauvaise image auprès du public en raison de la pollution et de l’encombrement de l’espace. Aujourd’hui les consommateurs exigent un circuit de livraison durable. De leurs côtés, les fournisseurs et producteurs visent une meilleure croissance.

Différents paramètres pris en compte pour la modélisation

C’est pour atteindre ces différents objectifs que le projet Evolue a été lancé mi-2021 avec un an de retard dû notamment à la pandémie. Ce programme prend en compte différents paramètres. Au nombre desquels les typologies de véhicules, les conditions de circulation et de stationnement, les horaires de circulation en ville, la localisation, les réglementations de type ZFE (zones à faible émission) ou encore les comportements.

Le projet repose essentiellement sur l’exploitation de la data dans le retail. Il se donne pour mission de collecter les données sur le flux de marchandises dans les régions. Puis de modéliser les tournées pour optimiser ces flux sur la base du nombre de véhicules par axe de circulation ou par kilomètre, des points de livraison empruntés, des émissions de gaz à effet de serre, etc.

Rassurer sur l’anonymisation et la sécurité des données

Intégré au modèle routier national de PTV, le modèle final doit alimenter la scénarisation de nouvelles organisations pour une logistique urbaine durable et performante. Mais il va encore falloir convaincre les logisticiens et chargeurs volontaires (industriels, distributeurs, e-commerçant) de mettre en commun de façon anonymisée les informations de leurs tournées. Pour l’instant, le projet ne compte qu’une vingtaine de contributeurs, rassurés par le cadrage juridique des contrats concernant la data.

Keep Exploring
La grande distribution se lance dans la sobriété énergétique