Après le Nord de la France, Picnic s’annonce à Paris

Déjà présent dans les Hauts-de-France depuis 2021, le livreur de courses néerlandais Picnic prévoit de s’implanter à Paris en mars 2023. Il devrait aussi s’installer à Berlin dans la même période, cinq ans après son arrivée en Allemagne.

Après son lancement dans le Nord de la France en 2021 (notamment à Lille, Lens et Valencienne), Picnic devrait arriver à Paris en mars 2023, d’après une information de l’hebdomadaire allemand Lebsensmittel Zeitung. L’e-marchand avait exprimé son ambition d’ouvrir en France en 2022 une vingtaine de hubs de livraison et deux entrepôts de préparation de commandes.

Une livraison gratuite et des prix bas

Le modèle de Picnic est atypique. La startup livre les courses à domicile à l’aide de petites camionnettes électriques. Elle impose de passer les commandes sur son site avant 22 heures et de monter un panier d’au moins 35 euros. Une fois tout calé, elle livre ensuite les courses le lendemain à une heure choisie par elle. Ce type de fonctionnement peut paraître contraignant et peu compétitif face aux autres services qui proposent une livraison en moins de 10 minutes.

Mais le supermarché en ligne a des atouts : une livraison entièrement gratuite et des prix très abordables comme ceux de Leclerc. Un avantage certain dans ce contexte inflationniste. L’entreprise se permet d’offrir des tarifs bas grâce à une réduction des coûts de production. Par exemple, elle n’ouvre pas de magasins et ne fait pas de publicité, s’appuyant uniquement sur le classique bouche à oreille. 

Bientôt en Italie et en Pologne

Outre Paris, Picnic devrait s’attaquer à une autre capitale européenne, Berlin, dans la même période. L’e-retailer va construire un centre de distribution dans la métropole allemande. Cet espace logistique bénéficiera, dans un premier temps, d’une faible automatisation ou mécanisation afin de démarrer rapidement. La startup prévoit également de se déployer rapidement dans d’autres villes comme Francfort et Hambourg. Elle est présente en Allemagne depuis 2018. Picnic compte en outre se développer dans de nouveaux pays tels que l’Italie et la Pologne. L’année dernière, le groupe avait réalisé une levée de fonds de 600 millions d’euros pour procéder à la conquête de l’Europe. Ce montant servira aussi à renforcer son marché domestique néerlandais en proie à quelques difficultés techniques.

Keep Exploring
Assises du commerce
Assises du commerce : quelles propositions pour la grande distribution ?