Pénurie : ces aliments qui vont devenir rares dans les supermarchés

Avec la pandémie du Covid-19 et la guerre en Ukraine, les pénuries se multiplient dans la grande distribution. Parmi les produits les plus rares figurent les œufs, l’huile de tournesol, la moutarde et les eaux.

Depuis plusieurs mois, les ruptures de stocks se multiplient dans les rayons de la grande distribution. En octobre, les pénuries s’élevaient à 5,6 %. Soit 1,5 point de plus par rapport à la même période en 2021. Parmi les produits les plus touchés par ce fléau figurent l’huile de tournesol, la moutarde, les œufs et les eaux.

Poulets, œufs, riz et huile manquent

Le manque d’œufs, en particulier, suscite énormément d’inquiétudes. Et pour cause. Ce produit sert à la préparation de nombreux aliments, dont la mayonnaise, la pâte à tarte et le beurre. Sa pénurie s’explique principalement par l’abattage massif de volailles pour endiguer la grippe aviaire.

Cette maladie a occasionné une baisse de production de 8% en 2022. Elle met les magasins dans une mauvaise posture puisqu’ils ne peuvent plus s’approvisionner normalement. On constate ainsi de plus en plus de vide dans leurs rayons. Une situation qui provoque des achats panique.

Des inquiétudes pour la fête de fin d’année

D’autres produits sont touchés par les pénuries, à l’image du riz, des biscuits, du lait et des liquides. Pour ces derniers produits, le taux de rupture moyen s’élevait à 6,4 % sur la période allant du 10 octobre au 6 novembre. Ce qui représente une hausse de 1,8 point comparé à 2021. Les eaux gazeuses naturelles et aromatisées font partie des références les plus rares.

Ces indisponibilités sont dues à des désaccords commerciaux, notamment entre Danone et les grands distributeurs. Elles créent une ruée dans les supermarchés pour acheter ce qui reste. Les consommateurs fondent d’autant sur les stocks disponibles qu’ils s’inquiètent pour les fêtes de fin d’année.

Keep Exploring
Clients supermarché
Monoprix lance « Brèves de Monoprix », une gazette pour occuper et informer ses clients dans la file d’attente