Le retail face aux nouvelles opportunités du web

Toujours à l’affût des nouvelles technologies pour les assimiler, le retail a vu naître ces dernières années un tas de concepts encore trop flous. Parmi lesquels le Web3, métavers, les NFT et la blockchain. Mais certaines enseignes n’hésitent pas à se lancer dans l’aventure, convaincues de leurs opportunités.

Dans le secteur de la grande distribution, la technologie demeure le maître-mot pour survivre. C’est pourquoi, les enseignes sont friandes de toutes les innovations qui surgissent dans le monde. Alors qu’elles continuent d’intégrer un tas de nouveautés (applications mobiles, étiquettes connectées, chariot de courses intelligent, scanner d’empreinte en 3D, etc.), ces entreprises doivent déjà s’approprier de nouvelles inventions numériques. A savoir le Web3, le métavers, les NFT et la blockchain. Des concepts connectés les uns aux autres.

Des NFT pour faire ses courses sur le métavers

Commençons par le Web3, qui prend la suite du Web 1.0 et du Web 2.0. Cette prochaine génération de technologie internet repose sur une infrastructure décentralisée. Autrement dit un web libre où tout le monde a le contrôle sur ses données et sa vie privée. Ce web sans régulateur s’appuie sur la blockchain, la technologie derrière les cryptomonnaies. Cette « chaîne de blocs » permet de stocker et partager de façon sûre des informations ou des transactions.

Pour ce qui concerne le métavers, il s’agit d’un monde parallèle imaginé par les GAFAM (Google Apple Facebook [Meta] Amazon Microsoft). Ces géants de la tech nous promettent un univers virtuel où nous pourrions travailler et faire nos courses comme dans la vraie vie. Pour acheter, il nous faudra notamment détenir des monnaies virtuelles et des NFT (jetons non fongibles). Ces identifiants numériques uniques permettent de certifier l’authenticité et la propriété d’un bien.

Casino, Décathlon…sur le coup

Tous ces concepts pourraient bientôt révolutionner l’usage du numérique et donc la grande distribution. Certains groupes français l’ont bien compris, à l’image de Casino qui a récemment acheté 9 parcelles dans la plateforme The Sandbox. Le groupe met ainsi les pieds dans les métavers. 

Il y a également Décathlon, qui a fait un bond dans le Web3 en créant des passerelles entre le réel et le virtuel. En début d’année, le distributeur a lancé son premier NFT, le projet Kipsta Barrio, avec l’aide de la blockchain Tezos. Avec ces initiatives, les retailers souhaitent créer des communautés hyper engagées de consommateurs pour en tirer des profits.

Keep Exploring
Magasin Aldi
Publicité : Aldi diffuse les réactions d’internautes, positives ou négatives