Le rayon fruits et légumes du Leader Price de Guyancourt
Le rayon fruits et légumes du Leader Price de Guyancourt

Inflation : ces produits dont le prix va rapidement baisser en rayons

Certains produits de grande consommation pourraient bientôt voir leurs prix baisser en rayons, grâce à la réouverture des négociations commerciales. Sont notamment concernés les produits contenant en grande majorité du blé et de l’huile végétale.

Le mercredi 17 mai, les grands groupes agroalimentaires ont annoncé qu’ils acceptaient les renégociations commerciales réclamées par le gouvernement depuis plusieurs semaines. Ces discussions ont eu lieu jusqu’à la fin du mois de mai.

Des conditions restrictives pour appliquer une baisse

Grâce à elles, les prix de certains articles vont pouvoir diminuer plus tôt que prévu. Il s’agit principalement des produits composés en grande partie de matières premières dont les coûts ont baissé récemment, comme l’huile végétale, le café arabica ou le blé. Dans ce cadre, les tarifs des pâtes pourraient baisser tout comme la boulangerie industrielle

En revanche, si un produit se compose de beaucoup de chocolat et de sucre, il ne pourra pas bénéficier de baisse de prix. En effet, l’accord pour les renégociations impose que le prix d’une référence ait augmenté de 10% au minimum à l’issue des négociations de mars et qu’au moins une de ses matières premières ait enregistré une chute de 20% de son coût.

Les produits laitiers ou à base de volailles exclus

Or, le cours du sucre a bondi de 30% depuis mars, même s’il flambe en grande distribution (+14% au dernier trimestre selon l’Insee). Les tarifs des denrées contenant en grande majorité cette matière première ne devraient donc pas baisser. Idem pour les produits à base de volailles. En cause, la grippe aviaire et la forte hausse des prix de l’énergie. Les produits laitiers aussi ne retomberont pas afin de protéger la rémunération des éleveurs. 

La réduction autour de 12 ou 20% ?

Pour l’instant, on ne sait pas le montant de la baisse annoncée. Le patron d‘Intermarché, Thierry Cotillard, l’estime en moyenne à 12%. Cette réduction devrait intervenir dans les prochains jours pour des produits déjà renégociés comme les œufs et l’huile. Pour le reste, il faudra attendre quelques semaines de plus.

Keep Exploring
Magasin Lidl
En Suisse, Lidl augmente les salaires minimaux de ses employés