Supermarché

Toujust revoit ses ambitions à la baisse

Moins de trois mois après son lancement en France, l’enseigne Toujust rajuste ses ambitions face aux premières difficultés rencontrées sur le terrain. Elle a décidé de réduire ses ouvertures et le nombre de références.

Toujust, nouvel acteur de la grande distribution française, a lancé son premier magasin le 1er mars à Alès (Gard). Il avait prévu d’ouvrir 9 autres points de vente sur le premier semestre 2023 et 50 au total d’ici la fin d’année. Il avait également fait le choix de proposer 11 000 références avec 80% d’articles alimentaires et 20% de non alimentaires. Là où les hard discounters Aldi et Lidl n’ont que 2 500 et 4 000 références. 

Toujust face aux réalités du terrain

Trois mois après son lancement, Toujust fait face à des difficultés sur le terrain. Il a donc décidé de revoir ses ambitions à la baisse. D’abord, l’enseigne va diminuer son offre de produits à 7 000 car touchée de plein fouet par des problèmes d’approvisionnement. Elle n’arrive pas à obtenir les volumes souhaités auprès des producteurs partenaires. Aussi, le catalogue est si important que les clients s’y perdent.

Toujust envisage également de réduire ses ouvertures de magasins. Si le supermarché avait prévu d’ouvrir plus de 50 points de vente en France d’ici la fin d’année, il ne vise désormais que 20 magasins à cet horizon, dont deux à la fin du mois d’août. Il maintient toutefois ses prévisions d’expansion pour l’étranger (Espagne, Portugal, Maroc, Suisse) où le marché semble moins saturé.

Un modèle commercial qui dérange dans le secteur

En outre, Toujust va revoir toute son organisation et son modèle, qui suscite des inquiétudes dans la grande distribution. En effet, le groupe avait décidé de proposer des prix jusqu’à 15 à 20% plus bas que ceux des concurrents. 

En tant que marché collaboratif, Toujust supprime également les intermédiaires (dont les centrales d’achat) pour traiter directement avec les producteurs. Il peut ainsi négocier des tarifs bas. Certains distributeurs auraient demandé à l’enseigne de mettre fin à cette stratégie, au risque de se voir déréférencer dans leurs rayons.

Keep Exploring
Magasin de meubles
L’enseigne d’ameublement Alinéa en difficulté