Grande distribution : la hausse du prix des containers risque de peser dans la balance

Les enseignes de la grande distribution constatent depuis quelques mois une augmentation spectaculaire du prix des containers pour le transport maritime. Cette situation pèse évidemment sur la reprise économique, et pourrait devenir insoutenable pour les entreprises.

Dix fois plus chers qu’il y a un an

Le fret maritime international fait actuellement face à une pénurie de containers en provenance de Chine. Les entreprises paient aujourd’hui jusqu’à dix fois plus cher pour le transport des marchandises. Par exemple, un container de 40 pieds coûterait actuellement jusqu’à 24 000 dollars, alors qu’il était facturé 1 800 dollars en juillet 2020 et 8 159 dollars en février 2021, d’après le Freightos baltic index. Une explosion des prix qui touchent évidemment aux marges des enseignes de la grande distribution.

Cette augmentation continue s’explique par une diminution du parc de containers, mais aussi et surtout par la reprise brutale des activités économiques. Les commerçants souhaitant pouvoir constituer des stocks, il y a en effet eu accumulation des anciennes et nouvelles commandes. Cette importante demande a causé la rareté des conteneurs et des navires, alors même que l’épidémie repartait à la hausse. Bon nombre d’entrepreneurs craignent à présent que certains articles arrivent un peu trop tard, comme ceux de Noël.

Un blocage monstre du canal de Suez

En outre, la situation s’est compliquée avec le blocage de certains axes maritimes du fait d’une forte fréquentation. Le principal, le canal de Suez a été bloqué pendant plusieurs jours en mars dernier par le navire Ever Given, un porte-conteneurs tombé en panne. Bien que cette obstruction ait été résolue depuis plusieurs mois, les effets continuent de se faire sentir du fait d’un effet domino créé par l’embouteillage. Elle créé en parallèle un dérèglement général du marché dont profitent les armateurs qui élèvent les coûts à leur niveau.

Keep Exploring
Barquettes consignées : Berny va étendre sa solution dans la région nantaise