Boxy supérettes

Boxy va étendre son réseau de supérettes en France

Boxy a levé cette semaine 25 millions d’euros auprès d’investisseurs historiques et plusieurs business angels pour pouvoir étendre son réseau de supérettes dans toute la France. La startup vise 1 000 magasins à l’horizon 2025. Parallèlement, elle compte doubler son effectif et renforcer les capacités de ses équipes R&D et marketing.

Une technologie similaire à celle d’Amazon Go

Boxy, le spécialiste des magasins containers autonomes de proximité, vient de lever 25 millions d’euros auprès d’investisseurs historiques comme CapHorn et LocalGlobe ainsi que plusieurs business angels. Cette opération, qui intervient moins d’un an après une levée d’amorçage de 5 millions d’euros, a été menée par Serena Capital. Elle doit permettre à l’enseigne de poursuivre son déploiement dans toute la France. 

Fondé en 2018 par David Gabai et Tom Hayat, Boxy (ex-Storelift) est à l’origine du magasin-container autonome. Cette structure de 15 m² s’appuie sur une technologie similaire à celle d’Amazon Go. Elle est équipée de caméras et d’un algorithme de reconnaissance d’images, qui permettent de suivre les produits sélectionnés et d’identifier le client. Elle dispose aussi d’étagères connectées, équipées de capteurs de poids servant à déterminer les produits choisis ou remis dans les rangées.

Accessibles 24h/24 en territoires périurbains

Pour faire ses achats, le client doit d’abord télécharger l’application Boxy, renseigner son identité et enregistrer son moyen de paiement. Le magasin pourra ainsi le débiter automatiquement après ses courses en se référant au panier virtuel rattaché à sa silhouette. Accessibles 24h/24 en territoires périurbains, les containers proposent environ 250 références.

Le nouveau tour de table permettra l’ouverture d’un point de vente par semaine. Boxy commencera par les régions Rhône-Alpes et Hauts de France avec l’objectif d’atteindre 1 000 containers à l’horizon 2025. La startup va parallèlement doubler ses équipes et renforcer les capacités de ses équipes, dont celles de la R&D, du marketing et de la logistique.

Keep Exploring
Conséquences de l’inflation dans la grande distribution : les prix s’envolent chez Leclerc