La Redoute satisfait du partenariat avec Pinterest

Après trois ans de partenariat full-funnel avec Pinterest, La Redoute exprime sa grande satisfaction par la voie de Thomas Déjardin, son Head of Traffic. Le groupe constate une progression de 40% d’un trimestre à l’autre, sur la partie performance et conversion.

D’après une étude Nielsen, menée entre avril 2018 et avril 2021, le ROAS moyen (retour sur investissement d’une dépense publicitaire) des marques sur Pinterest est de 32% supérieur à celui des autres plateformes numériques. Cette statistique se confirme avec La Redoute, spécialiste du prêt-à-porter et de la décoration maison, qui a noué en 2019 un partenariat avec le site américain de réseautage.

« On n’a pas fini de collaborer avec Pinterest »

En 2022, l’enseigne française annonce un bilan plus qu’encourageant. « Nous sommes très satisfaits du partenariat entre La Redoute et Pinterest. Je pense qu’on n’a pas fini de collaborer avec Pinterest », confie Thomas Déjardin Head of Traffic, Media & CRM chez La Redoute. Le responsable note en particulier une progression de 40% d’un trimestre à l’autre, sur la partie performance et conversion.

Pendant ces trois années, La Redoute a cherché à développer sa présence au sein de Pinterest en tant que moteur d’inspiration. L’enseigne a d’abord intégré son catalogue produits, prêt-à-porter et maison. Elle a ensuite investi, courant 2022, le milieu et le haut du funnel, c’est-à-dire l’entonnoir de conversion. Depuis 2020, le groupe mène aussi des initiatives en fil rouge.

L’ensemble du funnel à présent couvert

Ces campagnes de fil rouge sont complétées par des campagnes plus ponctuelles, plus évènementielles. Celles-ci ont lieu autour de temps forts marchés, que sont la rentrée des classes, Noël ou encore le Black Friday. « Aujourd’hui on couvre l’ensemble du funnel avec Pinterest », précise Thomas Déjardin. En connaisseur, le dirigeant conseille aux annonceurs qui rentrent sur Pinterest, de vraiment s’appuyer sur les insights que l’équipe peut fournir. « Cela permet de mieux comprendre finalement les attentes et les envies de nos clients et prospects. », souligne-t-il.

Keep Exploring
Supermarché
Les employés de la grande distribution ne se sont pas dérobés face à la crise sanitaire