Ce que les Français pensent de la grande distribution

Selon un baromètre réalisé par OpinionWay et Bonial, plus de la moitié des Français ont une bonne opinion du commerce physique. Ils pensent qu’il contribue à la préservation de leur pouvoir d’achat et à la défense de leurs intérêts au quotidien.

Bonial, leader du drive-to-store en Europe, et OpinionWay ont réalisé un baromètre présentant les rapports des consommateurs au commerce physique et à la grande distribution. Il en ressort que l’immense majorité (97%) des Français reconnaissent l’utilité des magasins physiques, tout comme d’ailleurs celle de l’e-commerce (90%).

La grande distribution, créateur d’emplois et de richesses

Selon l’enquête, le commerce physique reste incontournable pour les achats alimentaires de 84 % des Français. Nos compatriotes disent se rendre en magasin par curiosité (35%), par pur plaisir (26%) ou par envie (24%). Ils justifient leur attachement par la capacité de ce secteur à créer des emplois qualifiés.

Aussi, les Français estiment à 93%% qu’il contribue à l’essor économique, au dynamisme des territoires et à la création du lien social. Par ailleurs, 85% des sondés sont convaincus que les retailers peuvent jouer un rôle dans la défense de leur pouvoir d’achat. Pour deux tiers d’entre eux (63%), ils participent déjà à la préservation de leur porte-monnaie.

Crainte d’une dégradation du pouvoir d’achat en 2023

En outre, les personnes interrogées croient que le secteur du commerce de gros s’engage dans leurs intérêts au quotidien. Notamment via les baisses et promotions qui les aident à lutter contre la cherté de la vie. Mais les Français restent inquiets pour leur pouvoir d’achat. En effet, 80% d’entre eux pressentent qu’il va se dégrader en 2023.

Pour se prémunir contre cette détérioration, 56% de nos compatriotes envisagent de faire un arbitrage entre leur budget énergie et alimentaire. Aussi, 82% ont l’intention de faire évoluer leurs comportements d’achat. Soit en recherchant davantage de promotions (34%), soit en réduisant leur consommation d’énergie (35%).

Keep Exploring
Christophe Deshayes : « Les entreprises de la grande distribution ne sont pas ces colosses que l’on s’imagine »