Supermarché Casino

Rapprochement entre le groupe Casino et TERACT : discussions exclusives avec le Groupement Les Mousquetaires et Daniel Kretinsky

Dans deux communiqués de presse publiés ce 24 avril, le groupe Casino a annoncé être entré en discussions exclusives avec le Groupement Les Mousquetaires. Concomitamment, EP Global Commerce a.s., véhicule d’investissement de l’homme d’affaires Daniel Kretinsky, a formulé auprès du groupe Casino, une proposition d’augmentations de capital d’un montant de 1,1 milliard d’euros.

Deux très bonnes nouvelles pour le groupe de Jean-Charles Naouri, dont le projet de création d’un nouvel acteur français de la distribution responsable et durable avec TERACT, réseau d’enseignes spécialisé dans la distribution durable dirigé par Moez-Alexandre Zouari, avait été officiellement annoncé le 9 mars dernier.

Un partenariat aux achats prolongé avec le Groupement Les Mousquetaires

Cette participation du Groupement Les Mousquetaires dans ce nouveau projet d’envergure approfondirait de manière substantielle le partenariat stratégique avec le groupe de distribution stéphanois. Depuis avril 2021 en effet, les deux acteurs de la distribution avaient conclu un partenariat comprenant « trois volets distincts, portant d’abord sur le domaine des achats, ensuite sur le développement de services digitaux dans les secteurs du marketing et de la publicité, et enfin dans le secteur de l’industrie agro-alimentaire », comprenant la création de trois centrales d’achats communes, l’une dans l’alimentaire, l’autre dans le non alimentaire et une troisième destinée à la vente de produits internationaux.

De nouvelles synergies avec le projet TERACT Ferme France

Le nouvel accord, s’il était conclu, prolongerait tout d’abord le partenariat entre le groupe Casino et le Groupement les Mousquetaires jusqu’en 2028, et serait étendu au nouveau groupement créé avec TERACT. Il serait par ailleurs approfondi, puisqu’il serait également étendu sur les achats dans les produits alimentaires de Marque Distributeur, dans le domaine de l’agro-alimentaire en portant également sur les filières « marée et boucherie » des Mousquetaires. Les Mousquetaires auraient également accès aux produits frais de TERACT Ferme France, nouvelle entité dédiée à « l’approvisionnement en produits agricoles et locaux de l’entité à constituer », selon les termes du communiqué de presse.

S’inscrire dans la continuité territoriale du groupe Casino

Par ailleurs, l’accord entre les Mousquetaires et le groupe Casino aurait des implications sur l’implantation territoriale des deux groupes, les premiers obtenant l’accès à plusieurs points de vente « issus du périmètre Casino France représentant au minimum 1,1 milliard d’euros ». Il viserait à maintenir l’emploi et à « accélérer le recentrage géographique des enseignes Casino sur les régions cibles et prioritaires » – comme la région Île-de-France et le couloir rhodanien, le groupe Casino ayant déployé ces dernières années un intense réseau de maillage territorial de magasins de proximité.

L’offre de Daniel Kretinsky à l’étude

Concomitamment à ces annonces, le groupe Casino a communiqué sur l’envoi, par Daniel Kretinsky via son véhicule EP Global Commerce a.s., d’un projet d’augmentations de capital d’un montant total de 1,1 milliards d’euros. Une telle opération impliquerait « un changement de contrôle de Casino » et une « dilution très significatives des actionnaires existants ». Si le groupe Casino « prend acte » de cette proposition, le communiqué de presse précise qu’il est soumis à un ensemble de conditions suspensives (cinq au total), portant notamment sur la réduction « très substantielle de la dette brute non-sécurisée du Groupe », l’autorisation de l’opération par les autorités de contrôle de la concurrence et au regard du contrôle des investissements étrangers en France, l’accord des banques créancières du groupe Casino et des porteurs du Groupe.

Ces deux annonces sonnent comme deux excellentes nouvelles pour le groupe Casino, qui trouverait là des moyens de poursuivre son recentrage stratégique sur ses activités porteuses, engagé il y a de cela plusieurs années.

Keep Exploring
Aude Vicaire (Market Pay) : les grands enjeux du paiement en 2023