Supermarché

Comme au printemps, des supermarchés britanniques rationnent certains produits pour prévenir d’éventuelles pénuries

Anticipant les réactions des consommateurs suite aux annonces de nouvelles mesures de restrictions, plusieurs chaines de magasins britanniques comme Tesco ou Morrisons ont à nouveau instauré une limite pour l’achat de produits de base comme de la farine ou le papier toilette pour éviter les pénuries.

Pour les plus âgés d’entre nous, la première expérience de rationnement remonte au second conflit mondial mais beaucoup ont découvert les restrictions ou manques de produits en supermarché avec la crise sanitaire causée par l’épidémie de Coronavirus au printemps dernier.

Le rationnement, crainte justifiée ou prudence excessive ?

A nouveau cet automne, suite aux nouvelles restrictions annoncées par le Gouvernement britannique, les magasins anticipent une ruée vers certains produits de base et encadrent donc leurs achats. Les ventes par personne d’articles de base comme le papier toilette, la farine, les lingettes désinfectantes pour bébé ont été limitées en magasin, et même le riz et les légumes en conserve pour les ventes en ligne. Les enseignes redoutent-elles vraiment des tensions dans leur approvisionnement ?

“Nos niveaux de stocks pour ces produits sont bons mais nous voulons qu’ils soient disponibles pour tout le monde”, déclarait un porte-parole de Morrisons, première chaine à mettre en place de telles restrictions avant que Tesco ne lui emboite le pas. “Les chaînes d’approvisionnement sont plus solides qu’avant et nous n’anticipons pas de problèmes dans la disponibilité des aliments ou d’autres biens en cas de futur confinement”, ajoutait Andrew Opie, responsable du British Retail Consortium, la fédération des commerçants britanniques.

De nouvelles habitudes dans la supply chain pour éviter les pénuries

Après l’épisode de la crise sanitaire qui a mis les distributeurs dans une situation inédite, les grandes enseignes ont pris leur précaution et ont mis en place tout un panel d’outil et de mesures afin de gérer au mieux leurs stocks de marchandises.

Une illustration de ces nouvelles mesures peut se trouver dans les nouveaux robots qu’Auchan a mis en place pour gérer le réassort de ses inventaires ou dans la collaboration entre les enseignes du groupe Casino et l’entreprise Californienne Simbe Robotics pour anticiper les ruptures de stock. L’utilisation de toutes ces technologies démontre bien le rôle prépondérant qu’occupe dorénavant l’intelligence artificielle dans l’approvisionnement des magasins.

Keep Exploring
Logo Fnac
Confinement : Les ventes de jeux bondissent sur le site de la Fnac