Vaccin Covid-19

Michel-Édouard Leclerc favorable à un accès prioritaire à la vaccination pour les salariés

Invité de France Inter et de BFMTV vendredi dernier, Michel-Édouard Leclerc s’est dit favorable à un accès prioritaire à la vaccination pour le personnel de la grande distribution. Il précise toutefois que les salariés de ses magasins pourront choisir de se faire vacciner ou non.

Débuté il y a quelques semaines, la vaccination contre la Covid-19 ne concerne pour l’instant que les personnes âgées ou qui souffrent de comorbidités. Mais le gouvernement réfléchit déjà à la stratégie à adopter pour l’étendre à toute la population. Cette phase généralisée pourrait toutefois viser en priorité certaines professions en première ligne contre la pandémie. C’est en tout cas ce que réclame Michel-Édouard Leclerc, patron de Leclerc. Sur BFMTV, vendredi 26 mars, il s’est dit en faveur d’un accès prioritaire à la vaccination pour le personnel de ses magasins, donc aux salariés de la grande distribution. Ces travailleurs sont particulièrement exposés au virus au quotidien, a-t-il souligné.

Michel-Édouard Leclerc se défend

Voyant venir les critiques, Michel-Édouard Leclerc a tout de suite tenu à faire quelques utiles précisions. « Je ne serais pas défenseur des salariés qui travaillent pour mon enseigne si je n’y étais pas favorable. C’est aux salariés de dire s’ils veulent être vaccinés, c’est leur libre arbitre », a déclaré le dirigeant. Il insiste surtout sur le fait qu’il n’a jamais appelé à la vaccination, toutes les personnes qui travaillent en magasin. « Tout comme je n’ai jamais dit qu’on refuserait des clients qui ne seraient pas vaccinés », a ajouté Mr. Leclerc.

Un chiffre d’affaires en baisse en 2020

Lors de cet entretien sur BFMTV, Michel-Édouard Leclerc a également évoqué le prix des masques dans ses magasins. Il a annoncé que la boîte de 50 masques français coûtera moins de cinq euros. Par ailleurs, le dirigeant a fait part d’un chiffre d’affaires 2020 en baisse de 0,8 % pour son groupe. Il pointe du doigt la fermeture de certains rayons.

Keep Exploring
Ballon de football
Amazon en passe de rafler le football français