La fin prochaine des tickets de caisse

Les enseignes de la grande distribution offrent à leurs clients, depuis plusieurs semaines, le choix de ne pas retirer leurs tickets de caisse en magasins. Une possibilité qui vise à répondre à des enjeux environnementaux et de santé publique.

Les tickets de caisse sont condamnés à disparaître des grandes surfaces à compter de 2023, conformément à la loi sur l’économie circulaire. A deux ans de cette échéance, la plupart des distributeurs offrent déjà la possibilité d’imprimer ou non ces bouts de papier au moment de payer en magasin. C’est notamment le cas chez Casino, Carrefour et Système U. Cette possibilité enchanterait les consommateurs, de plus en plus soucieux de l’environnement.

Une économie substantielle de papiers

Carrefour, par exemple, a constaté que seuls 2 clients sur 10 environ réclament les tickets de caisse. Ils préfèrent plutôt les tickets de carte bancaire. De son côté, Système U propose de se passer de papiers dans ses hypermarchés, supermarchés et autres U Express. Le groupe assure pouvoir économiser 44 000 kilomètres de papier par an, si 40 % des consommateurs s’y mettaient.

Chez Casino, la possibilité de ne pas imprimer son ticket de caisse est accessible aux clients ayant téléchargé l’application Casino Max. Et les retours seraient positifs, à en croire le retailer. Au moins 115 000 des 500 000 utilisateurs actifs par mois auraient activé l’option demandant de ne pas imprimer le ticket.

Des mails ou des applis comme alternatives

Pour ceux qui ne veulent pas de papiers, mais souhaitent quand même consulter leurs achats, les enseignes proposent l’envoi de mail. Carrefour préfère, elle, diriger ses clients vers leur compte Carrefour.fr, qui serait plus écologique que le mail.

Pour beaucoup, ces décisions annoncent la fin très prochaine des tickets de caisse, voire des tickets de carte bancaire ou même des prospectus. « Il y a peu, qui aurait parié sur la fin des sacs de caisse ? »,  questionne Bertrand Swiderski, directeur RSE de Carrefour.

Keep Exploring
Système U s’engage sur le marché de l’occasion pour soutenir le pouvoir d’achat des consommateurs