Produits pour enfants : le très prometteur marché de la seconde main

Profitant du regain pour la cause environnementale, le marché de la seconde main prend de l’ampleur ces dernières années. Il s’étend maintenant à tous les types d’articles, même aux produits pour enfants. Parmi les startups alignées sur ce créneau figure Beebs, qui accompagne les parents dans le développement de leurs enfants de 0 à 3 ans.

De l’écologie et des économies 

Ces dernières années, la conscience écologique a atteint une telle maturité qu’elle a boosté des activités jusqu’alors mineures. Parmi elles, le recyclage et la seconde main. Le marché d’occasion touche aujourd’hui tous les types de produits, même ceux dédiés aux enfants. En plus de soutenir la cause environnementale, les parents peuvent ainsi faire des économies sur les dépenses liées à la naissance de leurs enfants. Couches, biberons, lit, et autres coûtent en effet chers et la seconde main promet des prix bas.

Ayant flairé la bonne affaire, Arsène Huot et Morgan Hilmi ont lancé fin 2020 la plateforme Beebs. C’est la première application mobile d’achat et revente de seconde main 100% dédiée aux tout petits. Elle accompagne les parents dans le développement de leurs enfants de 0 à 3 ans. Beebs dispose actuellement de 250 000 produits et 250 catégories d’articles, dont 80% de neufs ou en très bon état. Si les utilisateurs de cette plateforme peuvent acheter ou vendre des produits sur cette plateforme, ils peuvent aussi discuter et s’entraider dans un espace communautaire. 

Un tour de table de de 3 millions d’euros pour grandir 

La startup dit avoir déjà vendu plus de 40 000 articles pour enfants depuis son lancement. S’appuyant sur ces bonnes ventes,  elle souhaite maintenant accélérer son développement. A cette fin, Beebs a récemment réussi une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès Citizen Capital et Isai. Avec cette somme, la société compte notamment recruter de nouveaux collaborateurs et améliorer ses canaux de distribution. C’est ainsi qu’elle pourra grignoter des parts du marché de la seconde main, estimé à plus de 1 milliard d’euros en France. Un chiffre qui devrait continuer de croître.

Keep Exploring
magasin Leader Price
Rachat de Leader Price par Aldi : la décision de l’ADLC sera connue d’ici mi-novembre