Retail : les investisseurs renforcent leur confiance dans les startups françaises

Malgré un début d’année timide, les startups françaises dans le retail et l’e-commerce ont réussi à lever plus d’un milliard d’euros entre janvier et octobre derniers. Ce qui représente plus d’un cinquième des levées de fonds de toutes les jeunes pousses tricolores.

En dépit de la crise sanitaire, les startups françaises gardent la confiance des investisseurs. Entre janvier et octobre, elles ont réussi à lever plus de 5 milliards d’euros. Explications.

Une accélération des ventes en ligne en 2020

Avec 625 millions d’euros pour Sorare, qui a développé un jeu d’échange de cartes numériques de joueurs de football, et 477,9 millions pour Mirakl, spécialisée dans la conception de solutions logicielles de marketplace.

On note surtout une montée en puissance des capitaux dans les startups du retail et de l’e-commerce. Depuis le début de l’année, elles ont levé plus d’un milliard d’euros. Un investissement qu’elles doivent principalement à leur potentiel. En 2020, par exemple, leurs ventes ont accéléré pour atteindre 112 milliards d’euros. Ce qui représente une hausse de 8,5% sur un an d’après la Fevad (la Fédération du e-commerce et de la vente à distance).

276 millions d’euros pour Back Market

Cajoo, une startup de la livraison express (en moins de 15 minutes), a réussi à lever 33,8 millions d’euros en Série A, dont 6 millions en février et 27 autres en septembre. Avec cette opération menée par Carrefour, elle souhaite accélérer son déploiement en France et à l’international tout en enrichissant sa gamme de produits. Citons aussi Polar Analytics, un spécialiste de la performance média créé seulement en 2020. Il a réalisé un tour de table de 1,2 million d’euros en mai auprès de Frst, Kima Ventures et de business angels.

Mais, il y a surtout Back Market, le spécialiste de la vente de produits électroniques reconditionnés, et Vestiaire Collective, leader français du commerce en ligne de vêtements et accessoires de luxe d’occasion. Ces deux pépites tricolores ont levé respectivement 276 millions d’euros et 250 millions d’euros.

Keep Exploring
StackBOX lève 1,2 million de dollars pour résoudre les problèmes du dernier kilomètre