Supermarché

Magasin autonome : Carrefour se lance avec Flash

Evoqué par le PDG du groupe Alexandre Bompard, lors du Digital Day, le premier magasin autonome de Carrefour va ouvrir le mercredi 24 novembre. Ce concept promet des courses en 10 secondes et un paiement en 10 secondes également. Un exploit possible grâce à l’intégration de plusieurs technologies révolutionnaires, dont l’intelligence artificielle.

Un test concluant au siège de Carrefour à Massy

Lors du Digital Day organisée par Carrefour le 9 novembre dernier, le PDG du groupe, Alexandre Bompard, avait évoqué l’ouverture prochaine du premier magasin autonome « Flash 10-10 ». Le directeur de Carrefour Proximité Benoît Soury a confirmé cette information à l’occasion du forum de la proximité organisé par LSA le 17 novembre. Il a même précisé la date et le lieu d’ouverture de ce point de vente. Ce sera le 24 novembre prochain dans le 11ème arrondissement de Paris.

Ce nouveau magasin promet aux clients de faire leurs courses en 10 secondes et de payer en 10 secondes également via leur carte bancaire, préalablement enregistrée dans une application ad hoc. Selon Benoît Soury, un test a déjà été réalisé à Massy, au siège de Carrefour. Il aurait été concluant et aurait permis d’éprouver les technologies intégrées. Il s’agit en grande partie de celles de la start-up californienne AiFi, qui travaille étroitement avec Amazon Go.

« On déteste parfois l’attente en caisse »

Il y a notamment des caméras et des capteurs équipés d’algorithmes qui détectent et enregistrent les achats pour faciliter la facturation. Celle-ci s’effectue sur le compte personnel du client à sa sortie du magasin. On note aussi les systèmes d’analyses d’images en temps réel et l’intelligence artificielle. On parle enfin de capteurs de poids et de reconnaissance faciale.

Avec l’ouverture de Flash, Carrefour souhaite répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et relever de nouveaux défis. « Si les magasins de proximité existent c’est parce qu’il y a une présence humaine… mais on déteste parfois l’attente en caisse », explique Benoît Soury.

Keep Exploring
étiquette black friday
Black Friday : Carrefour et Leclerc avaient dit « Oui » à un report