Chute des ventes en parapharmacies
Une parapharmacie parisienne

Parapharmacies : baisse des ventes en octobre 2021

D’après le baromètre Iri, réalisé en exclusivité pour le magazine LSA Conso, les ventes en parapharmacies ont chuté en octobre 2021. Elles ont reculé de 11% en volume par rapport à la même période l’an passé. Cependant, elles présentent un niveau similaire à celles d’octobre 2019 (-0,5% en volume).

Les ventes des produits d’hygiène-beauté continuent de reculer. Après une baisse significative en août, elles cèdent encore du terrain en octobre (du 4 au 31 octobre). En effet, d’après le baromètre Iri, réalisé en exclusivité pour le magazine LSA, les ventes de ce secteur dans les grandes surfaces alimentaires (GSA) ont diminué de 9% en valeur et de 11% en volume par rapport à la même période l’année dernière.

Un essor parallèle des compléments alimentaires

A part les produits solaires, dont les ventes ont bondi de 71,2% en valeur et de 64% en unités, toutes les catégories ont reculé par rapport à octobre 2020. On a : soins capillaires (-15,2% en valeur ; -14,6% en volume), hygiène (-7,3% ; -6,8%), visage (-7,8% ; -8,5%), corps (-11,7% ; -11%), beauté (-2,5% ; +1,7%), bébé (-4,8% ; -3,8%) et santé/bien-être (-11,6% ; -18,2%). LSA Conso indique que ce résultat est dû à la belle performance des compléments alimentaires. Leur chiffre d’affaires a augmenté de 10,8% par rapport à 2019.

Les produits solaires en berne sur deux ans

Sur deux ans, les ventes globales de parapharmacies ont en revanche un niveau proche de celles d’octobre 2019 (-0,6% en valeur et -0,5% en volume). Sur cette période, seules les catégories corps et santé/bien-être ont un compte positif. L’une a gagné +0,3% en valeur et +1,3% en unités ; et l’autre +10,8% et 12,3%. Pour le reste, on a : capillaires (-11,1% en valeur ; -15,1% en volume), hygiène (-3% ; -3,3%), visage (-3,5% ; -5,9%), solaire (-1,6% ; -2,9%), beauté (-18,7% ; +11,1%) et bébé (-4,7% ; -8,8%). 

Keep Exploring
Alimentation : distributeurs et industriels, qui gagne ?