Supermarché

Quand Costco ouvrira-t-il son supermarché à Evreux ?

Plusieurs mois après son annonce, l’ouverture du supermarché Costco à Evreux (Eure) n’a toujours pas lieu. Les Ebroïciens et Ebroïciennes amoureux des produits discount restent dans l’attente. Une pétition a été lancée en ligne pour hâter ce projet.

A Evreux, dans l’Eure (Normandie), certains habitants s’impatientent de l’ouverture annoncée de longue date du supermarché Costco. Cette enseigne américaine, numéro 2 mondial dans le domaine de la grande distribution, s’est installée en France en 2017 avec un premier magasin dans l’Essonne. Elle avait prévu l’ouverture d’une douzaine de points de vente sur dix ans. Après six ans, elle n’en compte qu’une poignée.

Priorité aux plus grandes agglomérations

Dans sa stratégie de déploiement, Costco privilégie les plus grandes agglomérations. Par exemple Paris, Lyon, Marseille et Nice. Une petite ville comme Evreux devrait donc patienter. Le groupe américain n’a d’ailleurs pas fixé un calendrier pour savoir quand il s’implantera dans telle ou telle commune. Face à cette situation, les Ebroïciens et Ebroïciennes amoureux des produits discount se font entendre. Ils ont lancé une pétition en ligne pour l’ouverture d’un point de vente Costco dans leur ville.

Un mix de supermarché classique et de grossiste

En attendant, ils peuvent se rendre dans une autre commune pour faire leurs courses. Le point de vente le plus proche d’eux se situe à 117 km, en périphérie de Paris. Précisément au 3 Av. De Bréhat, 91140 Villebon-sur-Yvette. Ce magasin fonctionne comme tous les autres. C’est un mix de supermarché classique et de grossiste. On y bénéficie de remises sur de gros volumes d’achat, comme chez le concurrent Metro.

Une expansion freinée par des recours administratifs

Dans les rayons ou entrepôts, il y a des produits variés. De l’épicerie à l’habillement en passant par l’hygiène, les produits alimentaires, les peluches géantes et les juke-boxes. Mais pour accéder à ces articles, il faut souscrire à un abonnement de 36 euros par an car le retailer américain repose sur le principe de l’adhésion. Costco possède plus de 500 magasins en Europe et aux Etats-Unis. Mais son expansion est freinée par des recours administratifs de la part des commerçants locaux et des concurrents, effrayés par son modèle atypique.

Keep Exploring
Inflation : un tsunami de déconsommation en approche selon Alexandre Bompard