Assemblée nationale

Négociations commerciales : faut-il légiférer ?

Face à la réticence des industriels de renégocier les prix des produits alimentaires, les distributeurs demandent au gouvernement de légiférer pour obtenir des baisses effectives. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a déjà promis un texte de loi en ce sens.

Bercy a rencontré, récemment, les distributeurs et les industriels pour faire le point sur la lutte contre la vie chère. A cette occasion, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé que les prix de 5.000 produits en magasin n’augmenteraient pas voire baisseraient dès janvier prochain. Cette mesure devrait permettre de réduire la pression de l’inflation qui s’est élevée à 11,1 % en août.

Forcer les industriels à renégocier les prix

En mai, Bercy avait déjà réuni distributeurs et industriels pour renégocier les prix des produits alimentaires. Mais cette initiative n’a pas conduit à une réelle baisse des tarifs. Les retailers, qui croient faire de leur mieux pour les Français contrairement aux fabricants, pense que la nouvelle annonce de Bruno Le Maire ne changera rien à la situation des consommateurs. Ils appellent donc à aller plus loin.

Invité d’Europe 1 récemment, Michel Biero, directeur exécutif des achats et du marketing chez Lidl, a appelé à légiférer pour obtenir des résultats plus concrets. Alexandre Bompard, patron du groupe Carrefour, partage cet avis. Il pense qu’il faut forcer les industriels à renégocier les prix. Le dirigeant regrette d’ailleurs qu’il n’y ait qu’un round de négociations par an en France. Celui-ci débute en décembre et s’achève au plus tard au 1ᵉʳ mars de l’année suivante.

Bruno Le Maire aurait fait une promesse

Avec une telle disposition, Alexandre Bompard ne s’étonne pas que l’Hexagone soit le seul pays où « la relation avec les industriels est aussi dégradée ». Heureusement pour lui, comme pour ses pairs de la distribution, Bruno Le Maire a pris des engagements très forts pour modifier les règles de négociations au Parlement.

Le ministre envisagerait de présenter un texte de loi dans le courant du mois d’octobre afin que les négociations commerciales commencent un peu plus tôt. Ailleurs en Europe, les acteurs de la distribution discutent tout au long de l’année pour aligner les prix sur l’évolution des cours des matières premières.

Keep Exploring
Nifty arrive avec son coupon de réduction mobile universel