logo cnova

Cnova (Cdiscount) : croissance forte des ventes et de la rentabilité au 2e trimestre

Cnova (Cdiscount) signe un 2e trimestre placé sous le signe conjoint d’une forte augmentation des ventes sur sa marketplace et d’une amélioration de sa rentabilité, grâce à une meilleure monétisation de ses flux de visiteurs. Une performance également soutenue par le prolongement de l’effet « confinement » qui a vu l’activité du e-commerce progresser de manière globale.

Après un premier trimestre marqué par une forte progression de son chiffre d’affaires et de sa rentabilité, Cnova, la maison mère de Cdiscount et filiale du groupe Casino poursuit sur sa lancée et conforte son objectif d’une croissance rentable et durable. Au cours des trois derniers mois, l’entreprise annonce avoir gagné 1 million de nouveaux clients et vu la croissance de ses ventes s’accélérer de 25% au deuxième trimestre. Des bonnes performances qui ont concouru avec la transformation de son business model pour accroître très sensiblement la rentabilité de l’entreprise.

Amélioration de la rentabilité

Au cours du 2e trimestre, l’entreprise a en effet poursuivi la transformation de son modèle économique et accru la monétisation des flux de visiteurs – en hausse – sur sa marketplace. Côté B to C, Cnova a ainsi réorienté le modèle de vente directe de sa plateforme Cdiscount vers les catégories les plus rentables telles que le jardin, le bricolage, le sport et les achats du quotidien. En travaillant dans le même temps sur la livraison afin de rendre les conditions de celles-ci plus attractives pour ses clients. La livraison gratuite à domicile a ainsi été prolongée, et est désormais disponible pour toutes les commandes supérieures à 25 euros. Dans le même temps, l’entreprise qui dispose de sa propre filiale logistique, C-Logistics, a aussi « considérablement amélioré ses délais de livraison » selon le PDG de Cnova, Emmanuel Grenier.

En parallèle, Cnova a également renforcé la monétisation de ses activités B to B, via le lancement de sa propre plateforme d’AdTech. Baptisée Cdiscount Ads Retail Solution, cette dernière s’adresse aux vendeurs et aux fournisseurs de la marketplace, « avec déjà des résultats prometteurs » indique encore Emmanuel Grenier dans le communiqué de l’entreprise.

48 millions d’euros d’EBITDA au T2

Durant le deuxième trimestre, Cnova a également poursuivi sa stratégie d’expansion à l’international. Sa plateforme internationale, qui englobait 88 sites connectés en juin, soit 2,5 fois plus que l’an dernier, est à ce jour en capacité d’assurer ses livraisons dans 25 pays. Aussi les ventes internationales ont-elles doublé en valeur sur la plateforme durant le deuxième trimestre.

Ces différents éléments ont permis à Cnova de consolider sa rentabilité et d’atteindre les 48 millions d’euros d’EBITDA au cours du 1er semestre 2020, en hausse de 30 millions d’euros par rapport à 2019. Une performance rendue possible grâce à une amélioration de sa marge de 2,8 points à 20,3%.

Une croissance soutenue par l’évolution des habitudes des consommateurs

Si les ventes sur sa marketplace avaient été dopées en mars par l’effet confinement, qui a vu une partie des consommateurs reporter leurs achats des boutiques physiques vers les sites marchands, Cnova souligne dans son communiqué que cette tendance s’est poursuivie de manière soutenue au cours des derniers mois. La marketplace de Cnova a ainsi vu le nombre de ses nouveaux clients progresser de 41%, et atteindre un record de 25 millions de visiteurs uniques en mai. Des chiffres qui révèlent en creux l’ampleur du changement des habitudes des consommateurs, et son accélération du fait de la crise sanitaire.

Keep Exploring
Supermarché
Quelles perspectives pour le secteur du retail en France pour les prochaines années ?