Cdiscount

Cnova envisage une augmentation de capital de 300 millions d’euros pour accompagner l’accélération de sa croissance

Dans le but d’accélérer le développement de sa plateforme de vente en ligne Cdiscount et le déploiement global des innovations et solutions technologiques B2B de sa filiale Octopia, la filiale e-commerce du groupe Casino Cnova, vient d’annoncer envisager une augmentation de capital pour un montant équivalent à 300 millions d’euros “sous réserve des conditions de marché”. Avec un EBITDA en croissance de 62,5% sur l’année 2020, cette augmentation de capital appuierait notamment l’expansion internationale de Cnova et de Cdiscount. 

Avec un volume d’affaires de 4,2 milliards d’euros réalisé en 2020 et un EBITDA en croissance de 62,5% (133 millions d’euros au total), la filiale e-commerce du groupe Casino veut s’appuyer sur sa très bonne dynamique pour renforcer son potentiel de croissance. Cnova a annoncé, par voie de communiqué de presse ce mardi 1er juin, envisager une augmentation de capital pour un montant équivalent à 300 millions d’euros. Selon son PDG Emmanuel Grenier, l’objectif de l’opération est de faire de Cnova un leader mondial des marketplaces et de développer sa vente de solutions technologiques via sa filiale Octopia.  

 C’est le résultat des excellents résultats de la business unit   du groupe dirigé par Jean-Charles Naouri 

 Avec un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros en 2020, Cnova veut aujourd’hui apparaître comme un leader mondial sur le plan des innovations technologiques, en faisant valoir son expertise numérique et en vendant ses solutions à l’ensemble de l’écosystème des marketplaces. 

En 2021, l’entreprise prévoit de réaliser plus 160 millions d’euros d’EBITDA, soit une croissance de 20% par rapport à 2020. Une prévision de croissance forte qui s’étend d’ailleurs jusqu’en 2025, moment où le volume d’affaires de l’entreprise devrait dépasser les 12 milliards d’euros. À cette date, Octopia, qui compte déjà 518 sites web clients en Europe et est en contrat avec un “leader local du retail” de la région Europe/Moyen-Orient, devra représenter 40% du volume d’affaires total. 

Une augmentation de capital pour changer de dimension

Pour le PDG de Cnova, Emmanuel Grenier, “L’augmentation de capital que nous envisageons donnera à Cnova la pleine capacité d’accomplir sa mission et de développer un réseau décentralisé de marketplaces indépendantes alimenté par le savoir-faire et les actifs uniques de Cnova.” De plus, le groupe Casino souhaite rester actionnaire majoritaire du groupe, ce qui permet à Cnova d’avoir le soutien d’un partenaire de confiance pleinement tourné vers le développement du digital.

Keep Exploring
Violences envers les femmes
Auchan Valenciennes : deux caissières dénoncent sur les réseaux sociaux le harcèlement des clients