Le prix de l’huile de tournesol flambe

Selon Olivier Dauvers, journaliste et spécialiste de la grande distribution, le prix de l’huile de tournesol a augmenté de 25 à 30% sur les deux ou trois derniers mois. En cause, la guerre en Ukraine qui provoque une pénurie de cette matière première.

Une rupture des stocks ou un rationnement

Le mardi 19 avril, Olivier Dauvers, journaliste et spécialiste de la grande distribution, a indiqué sur FranceInfo que le prix de l’huile de tournesol a augmenté de 25 à 30% sur les deux ou trois derniers mois. Soit depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Ce conflit commence ainsi à impacter toute la chaîne alimentaire en Europe. 

La hausse des prix concerne d’autres produits comme les pâtisseries et biscuits, qui pourraient devenir 10% plus chers d’ici à l’été. Cette situation est due à une rupture des stocks et au rationnement mis en place par les distributeurs. Ces derniers connaissent, en effet, des problèmes d’approvisionnement liés à la logistique ou à l’impossibilité d’avoir les quantités commandées. Par ailleurs, les industriels se disputent les volumes pour la préparation de leurs chips ou biscuits.

Les patrons rassurent 

Inquiets d’une potentielle rupture, les clients font de plus en plus de stocks chez eux. Les rayons des supermarchés commencent ainsi à se vider peu à peu. Mais les patrons des enseignes rassurent qu’il n’y aura pas de pénurie. Donc pas de raison de paniquer. Michel-Edouard Leclerc, patron du groupe E. Leclerc, et Dominique Schelcher, celui de Système U, promettent une disponibilité des produits jusqu’à l’été au moins. Une sérénité qui ne les empêche pas de limiter leurs ventes afin de préserver les stocks. Olivier Dauvers abonde dans le même sens que ces dirigeants. Pour lui, il existe de toute façon des alternatives à l’huile de tournesol comme l’huile de colza, d’olive ou de palme.

Keep Exploring
Magasin Truffaut
Le besoin de nature exprimé pendant le confinement permet à Truffaut de solidifier ses résultats