E.Leclerc veut garder les prix sur terre

L’enseigne E.Leclerc a lancé le 4 mai dernier le « bouclier anti-inflation », un dispositif censé assurer la protection du pouvoir d’achat sur une centaine de produits du quotidien. On retrouve dans la liste du lait, du beurre, du fromage, des œufs, du café et de la pâte à tartiner.

Des marques nationales et des marques propres concernées 

Fidèle à sa politique de préservation du pouvoir d’achat, E.Leclerc a lancé un « bouclier anti-inflation ». Un dispositif censé bloquer les tarifs d’une centaine de produits alimentaires, alors que les prix ont augmenté en moyenne de 3% sur le dernier mois (institut IRI). L’initiative concerne 120 références aussi bien des marques nationales que des marques propres.

Dans le rayon épicerie on retrouve notamment les boulettes à la volaille ECO+ de 1250 g, le pain de mie Harrys 100% mie Nature sans croûte de 500 g et le café moulu Carte Noire Classique (2 x 250 g). Dans la catégorie des produits frais et primeurs, il y a les steaks hachés surgelés 15% Mat. Gr. – FÉRIAL (10 x 100 g), la salade & Cie Sodebo Manhattan poulet pâtes (320 g) et le beurre gastronomique Président Doux (250 g).

La différence de prix cagnotée en cas de hausse 

Au niveau des produits de droguerie et hygiène, la liste comprend notamment la dentifrice Signal Protection Caries (75 ml), le change bébé ultra confort junior Mots d’enfants (T5 – 11/25 kg x 39) et le liquide vaisselle citron VISIOR (750 ml). Enfin, au rayon boissons, on trouve l’eau de source Cristaline (1,5 L), le soda Coca-Cola original (1,75 L) et la bière blonde 1664 (12 x 25 cl).

Si E.Leclerc dit bloquer les prix, il n’en est pas vraiment le cas. En effet, l’enseigne ne pourra pas maintenir les tarifs si ceux-ci venaient à augmenter. Elle va simplement compenser en bons d’achat (sur la carte de fidélité) les hausses. Cette mesure s’applique en magasin comme en drive et sera valable jusqu’au 31 juillet.

Keep Exploring
Florence Berger (Food Service Vision) : « Le marché de la livraison est porté par des tendances structurelles »