Magasin Leclerc

Un magasin Leclerc vend des fruits et légumes sous plastique et créé la polémique

Des fruits et légumes sous plastiques, vendus dans des enseignes Leclerc, créent la polémique. Alertés, des consommateurs ont réagi sur les réseaux sociaux et lancé un appel pour dénoncer ce genre de pratiques. 

Des ananas dans des boîtes de plastique 

Même si le groupe Leclerc souhaitait un retour « à la normale » rapide, certaines habitudes du monde d’avant ont du mal à disparaître. Après la mise en vente d’ananas en boîtes de plastique dans un de ses magasins du Bas-Rhin, les internautes n’ont pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux pour critiquer l’enseigne.

Le plastique a donné naissance à des mouvements de contestation dans un contexte où la remise en cause des modes de consommation bat son plein. À cet effet, le site web d’actualités « Mr Mondialisation » a réagi et le hashtag « balance ton produit » est né. 

Tu le sens bien le Nouveau Monde ?Vu au E.Leclerc Geispolsheim Strasbourg#balancetonproduitRappelons à toutes fins…

Publiée par Mr Mondialisation sur Jeudi 18 juin 2020

Des reproches, formulés à l’encontre de l’enseigne, envahissent les réseaux sociaux et dénoncent l’utilisation de plastique, non indispensable, pour des produits alimentaires tels que les fruits et les légumes. Le post accusateur rappelle ainsi que « 70% du plastique n’est pas recyclé en France » et que « la part de recyclé est en large partie exportée en Asie ». Les auteurs du post lancent également que « le plastique est tellement partout qu’on en retrouve désormais jusque dans la brise marine sous forme de nanoparticules », et d’appeller les consommateurs à repenser leur consommation et à dénoncer ces « aberrations » dans les médias. 

Des poivrons sous plastique enflamment la toile 

Le magasin Leclerc d’Etaples se retrouve lui aussi sous le feu des projecteurs avec la naissance d’une nouvelle polémique autour de poivrons vendus sous plastique. Les détracteurs soulignent « la bêtise » de l’enseigne à réitérer l’exploit après avoir subi des premières critiques quant à leur politique environnementale. Sur les réseaux sociaux, les internautes déplorent cette marche arrière dans la lutte pour la protection de l’environnement.

C'est tellement devenu mainstream que ça en est à pleurer… 🤮 Plus on approche du gouffre, plus on accélère dans la…

Publiée par Mr Mondialisation sur Lundi 22 juin 2020

Le comportement des consommateurs en cause 

Même si l’enseigne est prise pour cible par le site internet d’actualités, les consommateurs ne sont pas en reste. Certains internautes critiquent également le comportement de consommateurs « flemmards », qui encouragent les enseignes de la grande distribution à avoir recours à ce genre de pratiques. De nombreux commentaires mettent en exergue les dérives promues par les consommateurs : « Et bientôt on va vendre du prémâché… », s’attriste un internaute. 

Si certaines enseignes de la grande distribution ont misé, au sortir de la crise, sur une relance verte, force est de constater qu’il reste beaucoup à faire pour que tous les pans des activités du secteur intègrent ces nouvelles contraintes, dans un contexte de crise sanitaire et économique inédit.

Keep Exploring
Etal de fruits et légumes
Monoprix et le Marché International de Rungis s’allient pour proposer des produits frais et locaux