Décathlon

Un tunnel pour payer ses courses de façon automatique chez Décathlon

À l’heure où l’automatisation des caisses se développe, le spécialiste de l’équipement sportif Décathlon lance un système de paiement automatique sans caisses pour son magasin de Villeneuve d’Ascq. Au programme, un tunnel pour payer ses articles et des scanners intelligents qui améliorent l’expérience client. Le groupe sportif, qui ne prévoit pas encore de déployer le concept à son réseau hexagonal, entend moderniser le système de paiement.

Décathlon passe par le tunnel technologique 

Alors que Monoprix vient de lancer son chariot connecté évitant l’attente en caisse, Décathlon se lance à son tour dans l’aventure du « sortez sans payer ». Le géant de l’équipement sportif a développé un concept innovant, semblable au concept Go imaginé par Amazon. Baptisé Décathlon DX, le concept est déployé à l’heure actuelle dans un magasin test sur le campus de Villeneuve d’Ascq, et est ouvert au grand public. 

Le système, baptisé Décathlon Go (comme Amazon), devrait contribuer plus largement à améliorer l’expérience client grâce à de nouvelles technologies et faire évoluer les moyens de paiement. Dans les faits, il offre la possibilité de payer sans utiliser de moyens de paiement physiques. Seuls les détenteurs de la carte Décathlon pourront profiter de ce système novateur en scannant un QR code via son application Décathlon. Après avoir effectué ses achats et rempli son panier, le client a la possibilité de régler soit à l’une des deux caisses automatiques traditionnelles du magasin, soit prendre la direction du tunnel de paiement. 

Arrivé dans ce tunnel, chaque produit qui se trouve dans son panier va être scnanné par des lecteurs RFID (Radio Frequency Identification). Grâce à un écran sur une borne, le client pourra voir l’ensemble de ses articles ainsi que la somme finale à régler. Il ne lui reste plus qu’à appuyer sur « payer », et la somme est automatiquement prélevée. Un tel déploiement technologique implique bien évidemment la refonte totale du magasin. Sur le plafond du point de vente de 800 mètres carrés se trouvent des capteurs RFID qui permettent de connaître en temps réel les produits en rayon et ceux qui ont été choisis par les clients. 

Une offre taillée sur mesure

Pour le moment, ce dispositif s’applique uniquement aux chaussures de sport pour enfants. Décathlon DX est toutefois amené à évoluer pour atteindre d’autres catégories. Après les 230 paires de baskets, ce sont les vêtements chauds pour l’hiver qui pourront, d’ici 10 semaines, bénéficier de ce système. De nouvelles technologies accompagneront chaque collection dans le but d’optimiser l’expérience client

Décathlon a d’ailleurs mis au point un dispositif pour que chaque enfant trouve chaussure à son pied. Pour s’adapter au mieux au pied de l’enfant, le client peut désormais le scanner et obtenir la pointure adéquate. Même principe du côté des vêtements : pour choisir la bonne taille, il sera également possible de faire un scan complet du corps. 

Mais les autres clients férus de nouveautés en tout genre devront prendre leur mal en patience. Pour l’heure, le déploiement du concept de magasin DX n’est pas envisagé par l’enseigne, qui souhaite par ce projet « donner un coup de neuf sur le site du campus » et « marquer à l’issue du confinement un avant et un après ». 

Keep Exploring
Monoprix
Carrefour, Auchan et Leclerc : les ressorts d’une plongée abyssale pour les hypermarchés