Magasin Leader Price

Le groupe Casino finalise l’opération Leader Price-Aldi pour un montant de 717 millions d’euros

Après le feu vert donné le 17 novembre dernier par l’Autorité de la concurrence (ADLC) à l’opération de rachat de 545 magasins Leader Price, ainsi que de 2 supermarchés Casino et 3 entrepôts par le discounter allemand Aldi, la seule incertitude qui restait quant à cette opération, à maints égards l’une des plus importantes de l’année 2020, concernait le montant de la transaction. Ce dernier est désormais connu, puisque la valeur d’entreprise est de 717 millions d’euros. Une étape importante pour le groupe Casino, présidé par Jean-Charles Naouri, dans sa stratégie de cession d’actifs non stratégiques et de transformation.

La levée des incertitudes par l’Autorité de la concurrence (ALDC) à la mi-novembre, concernant notamment les potentiels risques en matière de concurrence induits par une opération d’une telle ampleur, augurait une conclusion proche de la cession des magasins du groupe Casino au discounter allemand. C’est désormais chose faite, puisque le groupe Casino a communiqué, après bourse, le lundi 30 novembre sur les derniers détails de l’opération. 

545 magasins Leader Price, 2 supermarchés ainsi que 3 entrepôts, le tout pour une valeur d’entreprise de 717 millions d’euros passeront ainsi sous le contrôle d’Aldi.  D’ores et déjà, à date du 30 novembre, le groupe Casino a perçu de la part du discounter allemand 648 millions d’euros. 35 millions de complément de prix devraient, quant à eux, être versés ultérieurement une fois la transition entre les deux entités réalisée de manière optimale. De quoi porter les produits de cession à un total de 683 millions d’euros ; sachant que 11 millions d’euros supplémentaires, liés à l’achat de magasins Leader Price demeurant dans le viseur d’Aldi, pourraient venir s’ajouter à cette cession, ce qui porterait le montant global de l’opération à 694 millions d’euros. 

La marque Leader Price, qui bénéficie d’un taux de pénétration fort dans l’imaginaire des Français, reste, après la finalisation de cette opération, la propriété du groupe de Jean-Charles Naouri. Cette dernière pourra donc être exploitée par le groupe Casino que ce soit en France ou à l’international, ce qui de l’avis des observateurs du secteur de la grande distribution tend à renforcer la portée du deal réalisé par le distributeur français. Selon les éléments communiqués par le groupe Casino, outre la propriété de la marque de distribution, le groupe conservera également 200 franchisés Leader Price, notamment à l’international.

Une nouvelle étape du plan de transformation du groupe Casino

Engagé depuis plusieurs mois dans un plan d’apurement de la dette, de rationalisation de ses coûts et de cessions d’actifs considérés comme non stratégiques, le groupe présidé par Jean-Charles Naouri boucle ainsi l’une de ces opérations les plus importantes dans le cadre de cette stratégie globale.

Le Président-Directeur général du groupe Casino souligne ainsi que “cette cession de Leader Price à Aldi, acteur majeur du discount, s’inscrit pleinement dans le plan de transformation du Groupe engagé en 2018”. Ce plan de transformation du groupe Casino est, ces derniers mois, notamment passé par la cession de Vindémia, l’ancienne filiale du distributeur stéphanois dans l’Océan Indien, au Groupe Bernard Hayot (GBH), ainsi que par la cession d’hypermarchés Géant. Au total, et depuis juillet 2018, les cessions d’actifs non stratégiques réalisées par le groupe Casino s’élèvent ainsi à un montant de 2,8 milliards d’euros.

Dans la lignée de ses dernières prises de paroles, Jean-Charles Naouri profite de cette annonce de cession pour rappeler sa vision stratégique pour l’avenir du groupe Casino en soulignant que désormais ce dernier va “pouvoir se concentrer sur ses formats porteurs que sont l’e-commerce, le premium et la proximité”. Outre ce rappel du rôle stratégique pour le groupe joué par des entités et enseignes comme Cdiscount, Monoprix ou encore Franprix, Jean-Charles Naouri souligne également compter, à l’avenir, sur “les nouveaux métiers à forte croissance autour de l’énergie et la data”, portés respectivement par GreenYellow ou relevanC

Keep Exploring
Entrepôt Amazon
Amazon n’ouvrira ses entrepôts que la semaine prochaine au plus tôt, dans un contexte favorable au e-commerce