La carte de fidélité, nouveau moyen d’escroquerie sur Internet

Toujours aussi ingénieux dans le faux, les hackers ont trouvé une nouvelle méthode pour escroquer les consommateurs français. Ils usent désormais de l’arnaque à la carte de fidélité dans les magasins de grande distribution. Ces pirates informatiques subtilisent les données pour ensuite les revendre sur le darknet.

Le magazine Le Télégramme révèle dans une enquête publiée le 21 novembre 2022 un nouveau type d’escroquerie sur Internet. Il s’agit de l’arnaque à la carte de fidélité des clients de la grande distribution. Ce fléau baptisé « combolist leak » consiste à dérober les données des consommateurs afin de les revendre sur le darknet. Les victimes se comptent notamment dans les rangs des enseignes Auchan, Carrefour et Système U.

Un prix jusqu’à 60% du total contenu sur la carte de fidélité

Dans la pratique, les pirates se servent de logiciels malveillants capables de récupérer les informations sur les ordinateurs des clients à la suite de navigation internet sur des sites vérolés. Le pire, c’est que le vol ne concerne pas que les données des cartes de fidélité. Il touche à tous les comptes où le consommateur a enregistré ses coordonnées.

Fort de cela, les hackers peuvent avoir accès aux noms et prénoms, adresses et numéros de carte bleue. Ils vendent ensuite ces informations piratées sur le dark web. Et cela parfois à un prix allant jusqu’à 60% de l’argent présent sur la carte de fidélité, en cas d’ajout du code PIN de la carte.

Des précautions supplémentaires à prendre

Les acheteurs peuvent alors se rendre en magasin, puis effectuer des courses et paiements. Ils ont la chance de le faire plusieurs fois d’autant que les victimes ne consultent pas fréquemment leur compte de fidélité. Quand elles le font, il est souvent déjà trop tard.

Afin de limiter ces arnaques, les enseignes invitent leurs clients à activer des protections supplémentaires anti bots. Elles leur recommandent aussi de ne jamais utiliser un même mot de passe pour plusieurs sites internet et d’en créer de très complexes. Enfin, les distributeurs s’engagent à rembourser systématiquement les clients ainsi qu’à sensibiliser leurs équipes en magasins.

Keep Exploring
Hypermarche Leclerc
Fronde contre les rayons Fraîche Découpe de Leclerc, accusés de favoriser la production de déchets