Violences conjugales

Violences conjugales : le Groupe Casino relaye les dispositifs d’alerte du gouvernement

La séquence de confinement est marquée par la hausse des violences faites aux femmes. Des violences qui augmentaient déjà de 30%, une semaine seulement après le début du confinement. Pour tenter d’enrayer cette tendance, le gouvernement a mis en place de nouveaux dispositifs d’alerte. Dans ce contexte, le Groupe Casino s’engage à promouvoir et relayer ces dispositifs via ses magasins et ses sites internet.

Le groupe Casino, nouvel acteur de la campagne gouvernementale contre les violences faites aux femmes

Tickets de caisse, affiches dans les magasins, bannières sur les sites internet sont autant de dispositifs qui permettront de véhiculer les informations relatives aux modalités d’alerte dans le cadre de violences conjugales. C’est l’engagement pris par le groupe Casino, le dimanche 12 avril, via un communiqué de presse, en réaction à la campagne nationale lancée par Marlène Schiappa. Le distributeur entend mobiliser l’ensemble de ses enseignes, à savoir celles de Casino (Géant, Casino Supermarchés, Vival, Spar et Le Petit Casino) et du groupe Monoprix (Monoprix, monop’, Naturalia et Sarenza) mais aussi l’enseigne Franprix, Leader Price et Cdiscount. Franck-Philippe Georgin, secrétaire général du groupe Casino, a précisé qu’il s’agissait d’un “véritable enjeu de société” et que, de fait, le groupe “a tenu à mettre sa large audience au service du dispositif”. Nul doute que l’initiative d’un acteur de la grande distribution de cette envergure constituera un relai de poids dans le cadre de la campagne lancée par le gouvernement. En effet, le groupe peut compter sur l’ensemble de son réseau de magasins, mais aussi sur ses points de vente internet.

Les magasins et les sites internet du Groupe Casino, relais des dispositifs d’alerte

La campagne de communication du gouvernement pourra bénéficier des relais des points de vente physiques du distributeur, disposant d’un maillage territorial important. Par ailleurs, le communiqué de presse du Groupe précise que “les dispositifs d’alerte et d’écoute sont également relayés sur la page d’accueil de Cdiscount.com – sur ordinateur et mobile – ainsi qu’auprès de sa communauté de 3,5 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux”. Une annonce bienvenue alors que de nombreux Français, dans le contexte du Covid-19, se sont tournés vers la vente en ligne afin d’effectuer leurs achats. En conséquence, cette large audience permettra une diffusion massive et omnicanale des dispositifs d’alerte. De ce point de vue, Marlène Schiappa reconnaît que le “partenariat avec le Groupe Casino va permettre d’informer massivement un très grand nombre de femmes des dispositifs d’alertes mis en place par le gouvernement”. La secrétaire d’Etat a également tenu à féliciter le groupe Casino pour un engagement “de longue date et sous différentes formes pour soutenir les femmes”. Une initiative qui rappelle aussi, sur d’autres sujets, les différentes mesures prises par le groupe Casino dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

Dans le cadre de la crise du Covid-19, cette initiative d’un acteur de la grande distribution prouve donc que ce secteur n’assure pas seulement la continuité du service d’alimentation. Bien au-delà, il est d’une grande utilité sur de nombreux pans de la gestion de la crise sanitaire.

Keep Exploring
logo france stratégie
Grande distribution : vers davantage d’automatisation après le confinement ?