Magasin Lidl

Au Portugal, Lidl continue de déployer des Lockers, ses casiers de retrait de commandes

Au Portugal, Lidl vient d’ouvrir son sixième Lidl Lockers, un magasin intégrant des casiers de retrait de commandes. Ces compartiments permettent aux clients d’accéder à leur colis avec un code QR sur smartphone. Pour l’heure, l’enseigne allemande n’a pas prévu un déploiement en France.

Lidl a ouvert il y a quelques jours un nouveau supermarché au Portugal avec une innovation : les Lidl Lockers. Il s’agit de casiers de retrait de commandes similaires à ceux d’Amazon. En effet, depuis 2011, le géant du e-commerce a aménagé des appareils de type consigne automatique dans des espaces pour permettre aux clients de retirer directement leurs colis. Pour pouvoir ouvrir la caisse correspondant à leur commande, ils reçoivent un code à utiliser sur une borne sous trois jours. En cas d’insatisfaction, ils peuvent retourner le colis par cette même boîte.

Moins d’interactions humaines et de pollution de l’air

Chez Lidl aussi on peut commander en ligne sur un site marchand et se faire livrer dans un de ces casiers. Comme pour Amazon, on se sert d’un code QR sur son smartphone. On peut commander divers produits tant que leur poids ne dépasse pas 20 kg. Lidl précise que ce moyen de livraison est une alternative au dépôt à une adresse postale ou dans un point relais. Cette méthode sans contact permet aussi d’éviter les interactions humaines en cette période de pandémie, et elle contribue à la réduction des livraisons à domicile, donc des émissions de carbone.

Un levier de marketing

Pour l’instant, Lidl n’a pas annoncé le lancement de son innovation en France. L’entreprise attend toujours d’évaluer la réceptivité des consommateurs. Selon un premier sondage auprès des clients au Portugal, les casiers constituent un excellent dispositif pour la protection de l’environnement. Aussi, bon nombre d’entre eux disent avoir découvert les magasins Lidl par le biais de ces armoires.

Keep Exploring
burger vegan
On ne pourra bientôt plus parler de « steak » vegan