Cdiscount

Cnova(Cdiscount) – Progression de l’activité et rentabilité soutenue par la croissance de la marketplace au T1

Cnova, l’un des principaux acteurs du commerce électronique, détenu par le groupe Casino, et qui possède notamment Cdiscount, dauphin d’Amazon dans le e-commerce en France, a publié aujourd’hui ses résultats pour le premier trimestre 2020. Dans un contexte sanitaire marqué par l’épidémie de Covid-19, Cnova souligne notamment les initiatives prises à l’égard des collaborateurs de Cdiscount ainsi que les actions solidaires en soutien notamment des hôpitaux, des TPE-PME françaises et des institutions publiques.

Cnova met l’accent sur ses initiatives pour répondre aux nouveaux besoins

Dans son communiqué, Cnova insiste tout particulièrement sur les actions prises par Cdiscount en réponse à l’épidémie de Covid-19 pour assurer la sécurité des collaborateurs, tant ceux du siège, aujourd’hui à 100% en télétravail, que ceux travaillant dans les entrepôts, où des règles strictes en matière de sécurité, de distanciation sociale, de distribution de masques, de désinfection, de prises de température et de respect des gestes barrières ont été mises en place.

Cnova souligne également que toute une partie de son activité a été adaptée afin de répondre aux nouveaux besoins des Français depuis l’entrée de la France en confinement, le mardi 17 mars. L’offre de produits a notamment été centrée sur ceux dits essentiels par les pouvoirs publics, à savoir les produits du quotidien, d’hygiène, ou encore ceux permettant un télétravail ou des loisirs à domicile dans les conditions optimales. L’accent est également mis sur la priorisation des livraisons à domicile qui, confinement oblige, constitue pour nombre de Français l’un des derniers liens avec le monde extérieur, mis à part les commerces alimentaires. À ce propos, Cdiscount a mis en place la gratuité pour les livraisons dépassant 50€, un montant révisé à la baisse pour les abonnés au service Cdiscount à volonté (CDAV).

Un premier trimestre marqué par l’épidémie de Covid-19 à laquelle Cdiscount a répondu par une série d’initiatives solidaires

Cdiscount, la filiale e-commerce de Cnova, a multiplié les initiatives solidaires depuis le début de l’épidémie en France, que ce soit à destination des hôpitaux et des établissements médicaux (EHPAD notamment), via des dons de tablettes et de PC pour les personnes fragiles et confinées, ou à destination des collectivités et TPE-PME dont les activités sont classées comme essentielles par les pouvoirs publics. Cdiscount a ainsi annoncé, début avril, mettre ses capacités de logistique et d’acheminement au service de l’association des maires de France (AMF) afin d’aider cette dernière à acheminer 6,5 millions de masques aux agents territoriaux. Pour les TPE-PME qui maintiennent une activité essentielle, Cdiscount assure également la livraison des commandes de masques en s’appuyant sur le réseau des magasins du groupe Casino, permettant ainsi aux professionnels de les récupérer, le tout en respectant les consignes sanitaires. Une initiative qui doit être déployée sur l’ensemble du territoire, après une phase de test en Auvergne-Rhône-Alpes.

Toujours concernant le soutien aux acteurs économiques français, et notamment aux petites et moyennes entreprises, Cnova a également annoncé que le processus d’inscription à la marketplace a été simplifié et qu’un abonnement de 6 mois gratuit a été mis en place afin de soutenir les activités des commerces de proximité via la marketplace du groupe.

Croissance forte des ventes en propre, accélération de la marketplace et rentabilité soutenue

Concernant les données financières, le GMV (gross merchandise volum) au T1 s’établit à 900 millions d’euros. Ce dernier a été stable au premier trimestre, avec cependant trois phases d’activités distinctes. Des résultats grevés au début du T1 par des soldes d’hiver atones et raccourcies de deux semaines, avec des effets négatifs sur l’activité liées au pic épidémique en Asie connu entre janvier et février, ayant contraint de nombreux fournisseurs asiatiques à stopper leur activité, ce qui par ricochet a impacté la marketplace du groupe.

La deuxième partie du T1 s’est caractérisée par une accélération du GMV portée par le rebond de la marketplace, en croissance mais aussi en quote-part. Dans le détail, le GMV enregistre une croissance de 25% à partir de la mi-mars, dont 47.5% issu de la marketplace (+5.1pts par rapport à 2019). Une tendance amplifiée depuis début avril avec une hausse du GMV de 35% dont 51.4% issu de la marketplace (+ 8.6pts par rapport à 2019). Une marketplace qui confirme sa bonne croissance avec un volume d’affaires en hausse de 40% à partir de mi-mars, et de 63% depuis début avril. Des indicateurs marketplace solides qui s’expliquent aussi par un nombre de références disponibles qui a bondi de 41%, une croissance de 30% des ventes de produits stockés et expédiés via le programme Fulfillment by Cdiscount. Mais ils résultent également d’un renforcement des campagnes médias et des opérations promotionnelles à l’égard des clients, et notamment ceux de CDAV, via des offres personnalisées.

Une approche pro-active qui a donc permis un rebond de la croissance dès début mars, renforcée par la suite par les impacts du contexte sanitaire en France, et les mesures de restriction des activités et de la circulation, ayant entraîné un besoin accru en équipement (informatique et du quotidien) de la part des français. Le matériel de télétravail a connu, pendant le confinement, une hausse de 92%, devant les loisirs vidéoludiques (+176%), les jouets, (+114%) ou encore les produits du quotidien (+105%).

Le nombre d’abonnés au service Cdiscount à Volonté (CDAV) a également connu une croissance notable de +12%, pour atteindre 40,9% du GMV sur le T1. Le trafic sur Cdiscount est également en forte hausse, avec 247 millions de visites sur le T1, avec une phase d’accélération significative fin mars (+9,2% de croissance globale).

La bonne performance de Cnova est aussi à chercher du côté de l’amélioration des marges. A partir de mi-mars, la marge sur les ventes directes progresse de 5.5 points, par rapport à 2019. Une tendance amplifiée depuis début avril avec une hausse de 9.5 points comparée à l’année dernière.

Dans un contexte de crise sanitaire, la publication des résultats de Cnova est riche d’enseignements. Premièrement, elle traduit la capacité de la filiale e-commerce de Casino d’adapter son offre de service à de nouveaux besoins consommateurs mais aussi de développer une action socialement responsable. Enfin, les indicateurs économiques confortent la bonne performance du groupe, et témoignent de sa capacité à l’inscrire sur le long terme.

Keep Exploring
Supermarché
Prix d’achat aux producteurs : la grande distribution sommée de jouer franc jeu