Des collecteurs de bouteilles plastiques Tomra chez Lidl

Pour atteindre ses objectifs en matière d’emballages durables, Lidl a signé un partenariat avec Tomra, leader incontesté des solutions de collecte. Le distributeur allemand a déjà installé des machines dans 19 de ses supermarchés du nord.

En France, seulement 29% des déchets plastiques font l’objet d’un recyclage, et 61% des bouteilles collectées intègrent le circuit de recyclage pour être valorisées. Face à ce constat, le gouvernement met la pression sur les acteurs du commerce et des emballages pour atteindre les 100% de plastiques recyclés d’ici 2025.

Installation des reverse vending machines

Lidl a décidé de faire sa part, en collaboration avec Tomra collection France (ex-Cycleen), filiale du groupe norvégien du même nom. Ce dernier est le leader incontestable des « reverse vending machines » (RVM). C’est-à-dire des solutions de collecte d’emballages usagés comme les bouteilles plastiques et les canettes. Tomra a conçu à ce jour 80 000 automates installés dans plus de 60 marchés. Ces machines de tri (brevetées) garantissent de hauts rendements sur tout type de matières.

Pour une première phase de déploiement, Lidl a installé des RVM dans 19 de ses supermarchés de la région Nord. Les consommateurs pourront y déposer des bouteilles plastiques et recevoir en échange un bon d’achat de 1 centime. Ils ont aussi la possibilité de reverser ce bon sous forme de don vers une association caritative.

Les machines RVM représentent 54% des résultats du groupe

Pour accompagner cette initiative, Lidl a mené des opérations de sensibilisation en mai dans les surfaces concernées. L’enseigne en a profité pour former ses équipes à l’utilisation des machines. Le partenariat avec Tomra Collection s’inscrit dans un dispositif 100% circulaire. Il vise une utilisation en moyenne de 20% de plastique recyclé dans les emballages en 2025. Notons que les machines RVM représentent aujourd’hui 50% de l’activité du groupe norvégien et 54% de ses résultats financiers.

Keep Exploring
Tabac presse
Les buralistes s’engagent dans la transformation de leur métier