Rue commerçante

Avec la plateforme e-commerce « Ma Ville Mon Shopping », La Poste soutient les commerçants et artisans locaux

Pour soutenir les commerçants de proximité et les artisans impactés par la crise, le Groupe La Poste leur facilite l’accès à sa plateforme de vente en ligne « Ma Ville Mon Shopping » jusqu’à la rentrée de septembre. Depuis le début du confinement, 3 100 boutiques ont déjà été créées.

Pour les commerçants de proximité et les artisans qui ont dû fermer le rideau entre la mi-mars et le 11 mai, les dernières semaines ont été très difficiles d’un point de vue économique. Pour la plupart d’entre eux, la période s’est en effet traduite par une cessation totale de leurs activités en attendant le déconfinement, à défaut de disposer d’un autre canal de vente de leurs produits. Une mise à l’arrêt qui n’est pas sans conséquence à long terme pour la viabilité du secteur, constitué pour l’essentiel de petites et très petites entreprises, mais aussi pour la vie des centres-villes et leur attractivité.

Parmi les multiples initiatives solidaires destinées à soutenir le petit commerce, le Groupe La Poste a décidé de faciliter l’accès à sa plateforme e-commerce « Ma Ville Mon Shopping » pour les commerçants et artisans en rendant celle-ci gratuite durant toute la période de confinement, et ce jusqu’au 31 mai prochain. L’abonnement au service est et restera sans engagement et avec une commission réduite jusqu’au 31 août prochain. Il vise ainsi à participer à la reprise de l’activité du commerce local durant les prochains mois de déconfinement.

« Ma Ville Mon Shopping », un service dédié aux commerçants et artisans locaux

Le service « Ma Ville Mon Shopping » est dédié aux commerçants et artisans qui disposent ainsi de leur propre boutique en ligne, et bénéficient de services logistiques pour assurer la livraison de leurs commandes. Ces derniers peuvent en effet choisir entre le « click & collect » (ou drive), la livraison par leurs propres moyens, ou la livraison à domicile effectuée par le réseau des facteurs ou la solution Stuart, le logisticien du dernier kilomètre du Groupe La Poste.

Créée en 2017, la startup « Ma Ville Mon Shopping » vise à soutenir le lien social à l’échelle locale en favorisant les circuits courts et les relations humaines entre habitants d’un même territoire et leurs commerçants. C’est cette philosophie qui a incité le groupe dirigée par Philippe Wahl à soutenir cette jeune entreprise, devenue depuis filiale de La Poste.

Pendant le confinement, 3 100 boutiques ont été créées. Réparties sur 88 départements, elles proposent 36 000 produits disponibles à la vente sur la plateforme.

Keep Exploring
Symbole handicap
Une proposition de loi pour l’accès des personnes en situation de handicap aux magasins