Panier de légumes

Anti gaspillage alimentaire : un label national lancé en France

Le gouvernement français a lancé, fin décembre, un nouveau label national « anti-gaspillage alimentaire » pour un mode de consommation plus responsable. Ce référentiel permettra de valoriser les initiatives vertueuses dans les secteurs de la distribution alimentaire et de la restauration collective.

Réduire de 50% le gaspillage alimentaire d’ici cinq et dix ans

Le gouvernement français a annoncé, le lundi 28 décembre 2020, la création d’un nouveau label national « Anti Gaspillage Alimentaire ». Ce label est permis par un décret adopté la veille de Noël, le 24 décembre, qui accompagne la loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (AGEC). Il permettra de valoriser des initiatives vertueuses dans la distribution alimentaire et la restauration collective.

Ces secteurs devront réduire de 50% le gaspillage alimentaire en leur sein d’ici 2025 par rapport à 2015. Quant à la restauration commerciale, la production et la transformation, elles disposent de cinq ans en plus, c’est-à-dire qu’elles ont jusqu’à 2030 pour atteindre cet objectif. Chaque année la France gaspille près de 10 millions de tonnes de produits alimentaires, ce qui équivaut à 16 milliards d’euros de pertes.

Les premiers référentiels techniques attendus en 2021

Le nouveau label « prévoit notamment la validation des référentiels intégrant les plans de contrôles par arrêté ministériel, ou encore la désignation des organismes de certification par la ministre de la Transition écologique ». Comme tous les labels, son attribution sera conditionnée au respect des référentiels en cours d’élaboration. Les premiers précisant les modalités de validation et de contrôles seront connus dès 2021.

Selon un communiqué des ministères de la Transition écologique, de l’Agriculture et l’Alimentation, « ce dispositif permettra d’orienter les choix des consommateurs et de créer une dynamique vertueuse pour les entreprises concernées », ajoute le communiqué des ministères de la Transition écologique, de l’Agriculture et l’Alimentation.

Keep Exploring
Panier de carottes
Le Groupe Carrefour reprend Bio C Bon après plusieurs mois d’incertitudes