Panneaux solaires

Le groupe Casino étudie l’entrée en bourse de sa filiale GreenYellow

Le vendredi 14 mai dernier, le groupe Casino a annoncé explorer la possible entrée en bourse de sa filiale GreenYellow, spécialisée dans les énergies renouvelables. Une annonce qui s’inscrit dans la stratégie de valorisation des « pépites » du groupe Casino, engagé dans une stratégie désendettement et de hausse de la rentabilité de ses activités.

Alors que la filiale du groupe Casino spécialisée dans les énergies renouvelables GreenYellow a dégagé un EBITDA de 62 millions d’euros en 2020, le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri entend bien déployer son plein potentiel de croissance. Il annonçait, par voie de communiqué de presse le vendredi 14 mai, la possible entrée en bourse de GreenYellow.

Des performances de GreenYellow qui marquent dans une forte dynamique

L’annonce s’inscrit dans la continuité des constats établis lors de l’assemblée générale du groupe Casino le 12 mai dernier. Jean-Charles Naouri y avait en effet réaffirmé l’intérêt du groupe Casino pour ses nouvelles activités, avec ses pépites comme GreenYellow, ou encore sa filiale spécialiste du traitement de données RelevanC.

Sur l’année 2021, le groupe Casino prévoit pour sa filiale GreenYellow, un EBITDA dégagé de 80 à 85 millions d’euros, et projette 250 millions d’euros pour l’année 2025. Une promesse de forte rentabilité qui se double d’un important effort d’investissement pour le développement des activités de la filiale. En effet, GreenYellow prévoit 1,9 milliard d’euros d’investissements cumulés sur la période 2021-2025 pour accroître son parc photovoltaïque.

Le groupe Casino précise que l’entrée en bourse interviendrait « sous réserve des conditions de marché » et de « l’obtention des autorisations réglementaires », tandis que la maison mère demeurerait l’actionnaire principal de GreenYellow.

Les nouvelles activités comme piliers de la croissance du groupe Casino

Les succès commerciaux nationaux et internationaux de GreenYellow ont été au rendez-vous ces derniers mois, la filiale du groupe Casino ayant par exemple installé en février dernier la première centrale photovoltaïque flottante du monde en Thaïlande, et en France, en avril dernier, une centrale agrivoltaïque en Haute-Garonne.

GreenYellow n’est pas la seule filiale du groupe Casino qui marque une forte progression sur ces derniers mois. Les résultats financiers du groupe Casino au premier trimestre de l’année 2021 font également état de la performance de Cdiscount, sa marketplace ayant enregistré des revenus en hausse de +43%.

Le cas d’O’Logistique peut également être mentionné, filiale logistique high tech du groupe Casino, a permis aux services de livraison en ligne Casino Plus et Monoprix Plus de voir leurs livraisons augmenter de +40% par rapport au quatrième trimestre 2020 et de +166% par rapport au T3 de la même année.

Autant de points forts pour le groupe Casino, engagé dans une stratégie de désendettement et de hausse de rentabilité de ses activités. Les réflexions sur l’entrée en bourse de GreenYellow confirment que les « activités nouvelles » (digitalisation des offres, automatisation des magasins, énergies renouvelables, livraison à domicile) sont un des piliers de cette stratégie.

Keep Exploring
Capture du site web de Virvolt
Carrefour : un atelier pour transformer les vélos classiques en vélos à assistance électrique (VAE)