Lutte antigaspi : Hors Normes sauve les produits invendables en grandes surfaces

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, la start-up Hors Normes a fait le pari de sauver les fruits et légumes invendables dans les grandes surfaces. Sa particularité : intervenir directement auprès d’agriculteurs, au lieu d’agir au niveau des restaurants et supermarchés.

Chaque année en France, 10 millions de tonnes de nourriture finissent à la poubelle, malgré de nombreuses initiatives antigaspi. La plupart des acteurs agissent auprès des restaurants et supermarchés. Ils y récupèrent les produits transformés et voués à être jetés, pour les revendre sur des sites dédiés. Mais certains préfèrent intervenir en amont afin de mieux lutter contre le gaspillage alimentaire. 

Des produits hors gabarits jusqu’ici à la charge des producteurs

C’est le cas de Hors Normes. Cette startup fondée par Sven Ripoche, Grégoire Carlier et Claire Laurent a fait le pari de revendre directement les fruits et légumes «moches» sous forme de paniers. Elle récupère ainsi les pommes trop petites, de carottes biscornues ou des concombres tachetés auprès des producteurs.

Ces fruits et légumes hors gabarits, rejetés par les grandes enseignes, restent normalement à la charge des agriculteurs. Grâce à Hors Normes, ceux-ci peuvent ainsi faire un surplus de gain en vendant un peu moins cher, ce qui est toujours préférable à ne pas vendre du tout. Du côté des consommateurs, on a l’occasion d’acheter moins chers des produits de qualité. Certains se font livrer chez eux, après avoir commandé en ligne et d’autres choisissent d’aller chercher leur panier dans un point relais.

Sept nouvelles implantations annoncées 

Quant à Hors Normes, elle réalise de jolis revenus sur Internet par la vente de 3 000 paniers par mois et profite aussi de l’abonnement hebdomadaire de ses clients, résiliable chaque semaine. L’entreprise arrive ainsi à prospérer et compte aujourd’hui 5 salariés, qui s’appuient sur un réseau de 80 points relais à Paris et 25 producteurs. La startup a récemment annoncé son implantation dans 7 nouvelles villes de la petite couronne, dont Bagnolet, Montreuil, Vincennes et Montrouge.

Keep Exploring
Homme devant la télévision
Télévision : la publicité segmentée prend ses marques