Pouvoir d'achat
Pouvoir d'achat

Le pouvoir d’achat, première préoccupation des Français

D’après un sondage de l’institut Appinio, le pouvoir d’achat est la première préoccupation des Français en ce début d’année, devant la santé et la sécurité. Cette inquiétude repose sur la hausse du prix de l’alimentation. Mais Dominique Schelcher, président de Système U, pense que l’importance de l’alimentaire est exagérée.

Dans un sondage réalisé en début d’année pour le magazine LSA Conso, l’institut Appinio relève que le pouvoir d’achat arrive en tête des préoccupations des Français en ce moment. Bien qu’il ait enregistré une augmentation de 6,48% en 2021, il suscite des inquiétudes chez trois quarts de nos compatriotes, loin devant la santé (57%) et la sécurité (47 %). 

Les Français extrêmement lucides sur la situation, sauf sur un point

Pour beaucoup de Français, le pouvoir d’achat reste fragile à cause de la flambée des prix des produits alimentaires (pâtes, riz, viande, fruits et légumes) ces derniers mois. Mais Dominique Schelcher, président de Système U, pense que ces produits alimentaires ne doivent pas être incriminés seuls, même s’ils sont effectivement inflationnistes. Le dirigeant invite à regarder au-delà des rayons. C’est-à-dire à considérer aussi la hausse des prix des matières premières, des coûts de l’énergie et du transport. Dominique Schelcher indexe ainsi le dérèglement de toute la chaîne de production.

Système U fera de son mieux 

Selon lui, si l’alimentation est dans le viseur des consommateurs, c’est parce qu’il est une « dépense contrainte dont on voit la somme sur le ticket de caisse ». Quoiqu’il en soit, Système U assure faire de son mieux pour soulager ses clients. L’enseigne dit avoir pris de nombreuses mesures en ce sens, comme la multiplication des promotions et la vente à prix coûtant. En 2022, elle compte poursuivre son engagement en faveur d’une hausse du pouvoir d’achat. Par exemple en refusant d’augmenter de 7 et 10% les prix comme souhaité par les industriels.

Keep Exploring
Cadis de supermarché
La grande distribution impactée par le confinement : vers de nouvelles habitudes de consommation ?