Puffy’s place ses skyrs dans la grande distribution

Puffy’s, la startup lyonnaise spécialiste du skyr bio et français, débarque dans la grande distribution avec ses produits, après avoir conquis les magasins spécialisés. Avec cette intrusion dans la cour des grands, elle espère changer de dimension et tripler son chiffre d’affaires.

Puffy’s, la startup française spécialiste du skyr bio, a annoncé début novembre son arrivée dans la grande distribution. Elle a signé un partenariat de vente avec 950 supermarchés et hypermarchés Carrefour et Intermarché.

Une merveille découverte lors de leur Erasmus en Islande

La PME réalise cette entrée dans le GMS à la demande de ses consommateurs, et après de longs mois de travail. Car il ne faut pas brûler les étapes. Située à Villeurbanne, Puffy’s a été fondée en 2018 par Gabriel Gutmann et Olivier Gautreau, alors étudiants en école de commerce à Lyon. Ils ont découvert le skyr, un yaourt ancestral irlandais, à la faveur de leur Erasmus en Islande en 2016.

Même pas peur du géant Danone

De retour au pays, ils décident de se lancer dans la production et la commercialisation de cette spécialité. Mais en 2018, alors que leur projet est sélectionné et Incubé au FoodShaker Développement, Danone les devance et lance son skyr, le premier en France. Loin de leur couper l’herbe au pied, le géant agroalimentaire n’a fait que promouvoir le produit et leur ouvrir le boulevard.

Présente dans 700 points de vente spécialisés

Pour faire la différence, les jeunes Lyonnais se positionnent sur le bio et le 100% français, sur conseils de leurs premiers clients. Rapidement, ils convainquent tout le monde. En 2022, les skyr de Puffy’s se vendaient dans plus de 700 points de vente spécialisés partout en France, notamment chez La Vie Claire et Naturalia.

Des négociations en cours avec d’autres distributeurs

C’est fort de ce succès que la startup a décidé de se lancer à l’assaut de la grande distribution. Puffy’s propose deux gammes de yaourt, le skyr « tradition » ou « classique » et le skyr « apéro », très appréciés des sportifs pour leur apport en protéines. La PME mène actuellement des négociations avec d’autres distributeurs. En 2024, elle espère tripler son chiffre d’affaires pour dépasser les deux millions d’euros.

Keep Exploring
Casino crée un baromètre pour indiquer la saisonnalité des fruits et légumes