Bannière sur le site de Normal

Discount : un 25e magasin en France pour Normal

L’enseigne danoise Normal a ouvert la semaine dernière son 25e magasin en France à Paris. Elle propose quelque 4000 références dans les douze grandes catégories de marché exploitées, dont l’hygiène-beauté, l’entretien et l’alimentaire.

Un an et demi après avoir débarqué en France, l’enseigne danoise Normal ouvre son 25e magasin au 36, boulevard Rochechouart, à Paris. « Nous avons ouvert 17 magasins en 2020, malgré le contexte sanitaire et celui-ci est notre 3e de l’année 2021 », relève Morten Lyngsø, country manager France pour Normal.

Des prix bas garantis

Le nouveau magasin, qui s’étale sur 384 mètres carrés, propose quelque 4000 références dans les douze grandes catégories de marché exploitées. Il s’agit notamment de l’hygiène-beauté, l’entretien, l’alimentaire et le high-tech. « Notre ambition est de proposer à nos clients des produits à prix bas, d’une manière qui donne envie », souligne Morten Lyngsø. Ces prix cassés sont possibles grâce à un approvisionnement auprès de fournisseurs répartis dans toute l’Union Européenne. Tous les produits sont ainsi achetés au meilleur prix et sans intermédiaires coûteux. En outre, Normal a l’avantage de mettre à la vente des produits très connus issus des grandes marques (dont des marques internationales ou françaises).

Présents dans six pays en Europe

Actuellement, 21 des 25 magasins français de l’enseigne danoise sont fermés en raison de la crise sanitaire du nouveau coronavirus. Parmi eux, figurent les magasins de Grenoble et de Marseille-Terrasse du Port, récemment mis à disposition pour accueillir des clients. Normal exploite aujourd’hui 260 surfaces dans six pays, à savoir le Danemark, la Norvège, la Suède, le Pays-Bas, la Finlande et la France. En 2019, elle avait enregistré un chiffre d’affaires de l’ordre de 250 millions d’euros. Normal a été créé au Danemark en 2013 par Torben Mouritsen et Bo Kristensen, des professionnels de la vente au détail issues de chaines danoises.

Keep Exploring
Champ de blé
Système U veut vendre ses propres produits bio