Carburant à prix coûtant : la grande distribution multiplie les opérations

Pour soulager le portefeuille des consommateurs, les enseignes de la grande distribution proposent depuis quelques semaines du carburant à prix coûtant. On observe ce type d’opérations notamment chez Leclerc et Carrefour.

Les plus gros fournisseurs de carburant en France

Depuis quelques semaines, les prix à la pompe ne cessent de s’envoler. Le litre de gazole s’élève désormais en moyenne à 1,57 euro, quand celui du sans plomb 95 atteint 1,66 euro. En attendant les annonces de l’exécutif, les enseignes de la grande distribution se veulent solidaires des automobilistes. Leclerc a annoncé la vente de carburant à prix coûtant jusqu’à la fin octobre, dans toutes ses stations.

Le groupe Casino en fait de même dans 100 supermarchés et 35 hypermarchés de son réseau. De son côté, Carrefour mise plutôt sur les bons d’achat de 5 euros en caisse pour chaque plein d’au moins 25 litres. L’enseigne juge cette offre plus intéressante que le carburant à prix coûtant. Quant à Lidl, qui n’a pas de station-service, elle a choisi de baisser les bénéfices sur une partie de ses produits.

60% des ventes de carburant en France

Leclerc dit aussi faire du sacrifice. Elle ne dégagerait aucune marge sur cette activité pendant tout le mois. Il s’agit simplement de soulager ses clients. « Je vois arriver une vague d’inflation avec d’autres vecteurs, comme la crise des transports et des répercussions énormes sur les exportations et les produits industriels. Il faut se mobiliser, État et entreprises privées », avait expliqué Michel Edouard Leclerc.

Les distributeurs doivent d’autant agir qu’ils réalisent la majorité des ventes de carburant (60%) en France. Une situation pas anodine. Les stations-services accolées aux hypermarchés constituent pour eux une manière d’attirer les consommateurs.

Une baisse des taxes en contrepartie

D’autres retailers pourraient suivre les exemples de Carrefour, Casino et Leclerc. Mais, ils demandent tous, en contrepartie des efforts exigés par le gouvernement, une baisse des taxes. Des annonces devraient intervenir d’ici à la fin de la semaine sur cette requête. Mais également sur la possibilité d’octroyer des chèques carburant aux familles les plus modestes.

Keep Exploring
Clément Genelot (Bryan, Garnier & Co) : « Le marché du quick commerce pourra représenter jusqu’à 2,5 milliards d’euros en France »