Alternatives à la viande : l’appétit grandissant de Happyvore

Happyvore, start-up française spécialisée dans les simili-carné, a levé 35 millions d’euros pour ouvrir une nouvelle usine de production dans le Loiret. Avec cette unité, elle compte passer de 2 000 tonnes aujourd’hui à 10 000 chaque année.

Lancée en 2019 par Guillaume Dubois et Cédric Meston, Happyvore  (ex Les Nouveaux Fermiers) est une startup française spécialisée dans les simili-carné. Il s’agit des produits 100% végétaux qui imitent la viande, jusqu’au goût, à la texture et à l’odeur. Ils sont de plus en plus demandés par les consommateurs pour leur qualité et les bénéfices sur l’environnement. En effet, ils permettraient de réduire l’élevage, qui pèse actuellement près de 15% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Plus grande usine de simili-carné de France

Aujourd’hui, on retrouve la viande végétale dans la plupart des rayons de la grande distribution et à la carte des restaurants. Pour répondre à la forte demande, Happyvore a développé une gamme de steaks végétaux aux nuggets, des boulettes et autres merguez. Face au succès de ses produits, la startup compte maintenant changer d’échelle après trois ans d’activités. Elle a donc récemment levé 35 millions d’euros. 

Objectif : ouvrir une nouvelle usine de production de simili-carné dans le Loiret, d’ici la fin de l’année. Ce sera la plus grande de France avec une superficie de 19 000 m². La nouvelle unité permettra de passer de 2 000 tonnes de produits à plus de 10 000 tonnes par an. Ils seront distribués dans son réseau traditionnel de 3 000 points de vente en France. 

Un marché en forte croissance 

Happyvore mettra un accent particulier sur les restaurants, qui se présentent comme des lieux d’expérimentation de ses créations. Plus de 1 000 restaurants servent déjà ses spécialités, à l’image des chaînes Pokawa et de Paris-New York. Avec leur aide, la startup espère avaler une grande partie du marché du simili-carnés. Celui-ci pèse 200 millions d’euros, soit l’équivalent d’1 % du marché de la viande. Mais il devrait considérablement croître les prochaines années pour passer rapidement à 10 % voire 15%.

Keep Exploring
Multiplication des acteurs du quick commerce en France