Supermarché

Charente-Maritime : deux enseignes souhaitent étendre leurs locaux commerciaux

En Charente-Maritime, Super U et Mobilier de France ont déposé auprès de la commission départementale d’aménagement commercial des demandes d’extension de leurs locaux commerciaux. L’avis de l’organe est attendu le 21 août.

Deux enseignes de la grande distribution souhaitent élargir leurs activités en Charente-Maritime. Il s’agit de Super U et Mobilier de France. Ces deux acteurs ont déposé, auprès de la commission départementale d’aménagement commercial (CDAC), des demandes d’extension de leurs locaux commerciaux, respectivement à Échillais et Angoulins.

Super U veut doubler la surface de son magasin

Le projet d’extension des locaux de Super U à Échillais a été confié à la société Echillaidis et son représentant Pascal Chapron qui gère le magasin. Ce dernier a déjà déposé une demande de permis de construire à la mairie afin de doubler la surface commerciale en la faisant passer de 1 910 m² à 4 000 m². Cette augmentation vise à répondre à la demande croissante. En effet, le point de vente approvisionne non seulement les Échillaisiens, mais également les habitants du sud de Rochefort, de Saint-Agnant et de Soubise. 

Un avis de la CDAC attendu le 21 août

Pour ce qui concerne le projet de Mobilier de France, il est piloté par la SCI Locangoulins. La société souhaite agrandir le magasin d’équipement de 633 m² pour le porter à 1 594 m². Super U et Mobilier de France attendent le feu vert de la CDAC pour effectuer leurs projets d’extension. La commission doit se réunir le 21 août pour examiner les demandes. En cas d’avis négatif, les enseignes pourront toujours introduire un recours auprès de l’organe.

Une victoire remportée lors de son implantation

£Super, en particulier, pourra compter sur le soutien de la mairie d’Échillais, qui estime que l’agrandissement ne nuira pas aux commerces locaux. La municipalité a également précisé qu’il n’y a aucun conflit avec les voisins. Super U a d’ailleurs déjà remporté une victoire contre la concurrence lors de son implantation. Aussi, la CDAC a donné un avis favorable en 2022 au projet d’extension de magasins E.Leclerc de Royan et de Saintes.

Keep Exploring
Logo Wonder Partner's
Wonder Partner’s : les États-Unis, nouveau terrain de jeu !