Carrefour propose une assurance « garantie pouvoir d’achat »

Carrefour a annoncé le lancement d’une assurance dite « garantie pouvoir d’achat ». Ce nouveau produit doit permettre aux clients en chômage ou en incapacité de travailler de remplir leur chariot sans payer. Pour cela, ils devront souscrire à des formules allant de 2,90 € à 8,90 euros par mois.

Carrefour innove dans son secteur. Le géant de la distribution française a annoncé, le mercredi 6 décembre, le lancement d’une assurance dite « garantie pouvoir d’achat » en partenariat avec CNP Assurances. Ce nouveau service permet au consommateur de continuer de remplir son caddie, sans payer. Et cela en cas de chômage, de maladie ou d’accident empêchant de travailler.

Un bon d’achat et un boost inflation

En échange, le client devra souscrire à l’une des quatre formules, allant de 2,90 € à 8,90 euros par mois. Par exemple, la formule de 2,90 €, appelée « Courses protect’ », donne droit à un bon d’achat Carrefour de 75 euros. Ce bon d’achat s’accompagne d’un « boost inflation ». C’est-à-dire d’une revalorisation jusqu’à 10% si les prix continuent d’augmenter entre-temps.

Quelques conditions à respecter

L’assuré pourra aussi choisir de recevoir de l’argent directement, chaque mois sur une période de neuf à douze mois, selon son statut. Il pourra alors toucher entre 75 et 500 € en cas d’incapacité de travail ou de perte d’emploi et entre 500 ou 1000 € en cas d’invalidité lourde ou de perte d’autonomie. L’assurance de Carrefour est réservée aux personnes âgées de 18 à 80 ans résidant en France métropolitaine ou DROM. Elle doit être lancée au premier trimestre 2024. 

Quelques limites préjudiciables

Alors que l’inflation persiste, l’assurance « garantie pouvoir d’achat » constitue un dispositif de sauvetage. Mais elle souffre de quelques limites. Selon la secrétaire générale de la CGT Sophie Binet, l’offre est exclusive à l’image des assurances affinitaires. Par exemple, le premier versement n’arrive qu’après une période de carence de trois mois. Aussi, il y a des délais de franchise et une limitation des sinistres à deux par an.

Keep Exploring
Noël : Carrefour innove dans l’achat des cadeaux