Hypermarché Carrefour

Rami Baitiéh quitte Carrefour pour rejoindre Morrisons

Rami Baitiéh, qui a démissionné de son poste de directeur général de Carrefour France en septembre, rejoint en novembre Morrisons. Le dirigeant de cinquante-deux ans devra rendre durable la transformation lancée par son prédécesseur et remettre le client au centre de la stratégie du groupe britannique.

Après avoir quitté Carrefour le 1er septembre dernier, Rami Baitiéh rejoint Morrisons, quatrième distributeur du Royaume-Uni avec 110 000 employés et environ 21,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Le dirigeant de cinquante-deux ans a été nommé au poste de CEO le 27 septembre dernier. Il prendra fonction le 1er novembre prochain, le temps que son prédécesseur, David Potts, effectue une transition en douceur.

Connu pour redresser les situations les plus désespérées

Rami Baitiéh a déjà dévoilé sa feuille de route. Il devra rendre durable la transformation lancée par David Potts, veiller au développement des équipes, maintenir un bon niveau de profits et remettre le client au centre de la stratégie. La direction dit avoir confiance en lui, en raison de son solide historique de performances réalisé partout où il dirigé des équipes. Rami Baitiéh est connu dans le secteur du retail pour redresser les situations les plus désespérées. 

La langue, pas une barrière puisque polyglotte

L’ancien commercial a déclaré que Morrisons a tous les atouts pour croître dans les années à venir. Il compte apporter son énergie, son dévouement et son sens de l’innovation pour poursuivre l’expansion du groupe britannique fondé en 1899. Le dirigeant n’aura pas de difficultés à faire passer ses idées, lui le polyglotte. En effet, il parle au total huit langues, dont celle de Shakespeare (détenteur d’un MBA en anglais).

Parti de Carrefour à cause de désaccords stratégiques avec la direction

Rami Baitiéh a quitté Carrefour le 1er septembre dernier, après vingt-sept ans passés au sein de l’entreprise. Son départ a surpris d’autant qu’il a été fidèle au groupe et a abattu un travail formidable. Le nouveau CEO de Morrisons dit avoir démissionné avec un petit pincement au cœur, mais qu’il fallait bien partir. Des désaccords stratégiques avec sa direction le commandaient. Rami Baitiéh a exprimé son bonheur de rejoindre une nouvelle entreprise dont il apprécie les valeurs.

Keep Exploring
Réduction des couts chez Carrefour
La très intensive politique de réduction des coûts de Carrefour