conteneur promus
Installation d'une promus Box dans la commune de La Grigonnais ˆ promiximtŽ de Nantes, le 07/03/2019.

Promus, la startup française qui veut démocratiser l’approvisionnement en circuit court

Créée en 2018, la startup Promus veut rendre l’approvisionnement local plus accessible au grand public. Un enjeu qui rencontre un écho certain parmi les professionnels et les consommateurs, alors que l’intérêt pour les circuits-courts et le consommer local ne cesse de croître notamment depuis la crise sanitaire.

Jugé par les Français plus écologique et plus solidaire, le consommer local n’a jamais eu autant la cote. Et la crise sanitaire n’a fait qu’accélérer cette tendance de fond. Durant tout le confinement, les prises de parole en faveur des circuits-courts et du soutien aux petits producteurs se sont multipliées. Celles-ci sont notamment venues des grands noms du retail, conscients de l’importance de soutenir les filières tricolores dans une période de grandes difficultés pour l’agriculture française.

Pour autant, l’approvisionnement local n’est pas une sinécure. De nombreux Français comme de nombreuses grandes surfaces y renoncent parfois ou se limitent à de petits volumes, faute d’offre adaptée. Côté producteurs, la difficulté de trouver des débouchés commerciaux, le coût de la logistique et la lourdeur administrative sont souvent causes de découragement. C’est à ces différentes problématiques préjudiciables au développement des circuits courts que la startup Promus a décidé de s’attaquer. Avec un objectif ambitieux : démocratiser l’approvisionnement local en accompagnant les producteurs français dans leur diversification en circuits de proximité.

Un engouement durant le confinement

Créée en 2018 par Antoine Pulcini et Charles Raymond, la jeune pousse crée de nouveaux circuits alimentaires de proximité pour permettre aux agriculteurs de vendre facilement leurs produits auprès de la restauration, des grandes et des moyennes surfaces en région. Pour ce faire, Promus met à disposition des producteurs son infrastructure logistique, et mutualise les échanges entre les différents acteurs pour rendre le local accessible à tous.

Les solutions de Promus ont rencontré durant la crise sanitaire un certain engouement de la part d’organisations locales, désireuses de prendre rapidement le pli du consommer local. La startup a ainsi mis ses outils à disposition des Chambres d’Agriculture dans les régions lyonnaises et nantaises, de l’Association française des maîtres restaurateurs ou encore plusieurs de collectivités territoriales. Pour faire face à la fermeture des restaurants durant la même période, Promus a également adapté son offre à destination des particuliers afin d’aider les producteurs à écouler leurs stocks.

Pour Promus, qui souhaite tirer des enseignements de la crise, l’enjeu est désormais de « repenser la chaîne d’approvisionnement alimentaire pour rendre le local accessible à tous ». De quoi permettre l’essor de l’approvisionnement en circuits-courts pour assurer de nouveaux débouchés pour les agriculteurs, une traçabilité complète pour les acheteurs, et des kilomètres économisés pour tous, souligne la startup.

Keep Exploring
Alibaba
Alibaba‌ ‌continue‌ ‌de‌ ‌progresser‌ ‌en‌ ‌France‌