centre commercial

Quelles restrictions pour les centres commerciaux face au rebond de l’épidémie dans les zones d’alerte maximale

La capitale française passe désormais en « état d’alerte maximale » en raison de la propagation massive de la Covid19. Le Préfet de police de Paris Didier Lallement et la Maire de Paris Anne Hidalgo ont, à cette occasion, tenu une conférence de presse ce lundi 5 septembre au cours de laquelle un renforcement du protocole sanitaire pour les centres commerciaux a été annoncé.  

Face au rebond de l’épidémie à Paris et sa petite couronne, le gouvernement et les élus locaux ont annoncé dimanche soir mettre la capitale en alerte maximale, à l’instar de Marseille et de la Guadeloupe.

4 mètres carrés pour un client

Avec un taux d’incidence au-delà des 250 pour 100 000 habitants et un seuil critique de 100 chez les plus de 65 ans, la capitale affiche une dégradation des indicateurs de l’épidémie, imposant le renforcement des mesures sanitaires déjà en place et la mise en oeuvre de nouvelles règles.

Contrairement aux bars ou aux salles de sports qui ont dû récemment baisser le rideau, les centres commerciaux et les grands magasins peuvent rester ouverts, mais sous conditions. En effet, les centres commerciaux, dans lesquels la fréquentation est souvent élevée, devront organiser un système de jauge dans le but de réguler le nombre de clients qui y circulent. 

Les restrictions sont donc de mise : les magasins devront, selon le Préfet de police de Paris, accueillir au maximum un client pour 4 mètres carré. Des restrictions qui ne sont pas sans rappeler celles appliquées suite au déconfinement. Les acteurs du retail acceptent ainsi bien volontiers ces mesures qui ne leur sont pas inconnues. “Cette mesure qui prévoit 4 mètres carré par personne nous convient tout à fait”, a ainsi expliqué Gontran Thüring, responsable du Conseil national des centres commerciaux (CNCC) à l’AFP.

Un protocole sanitaire renforcé

Si les rassemblements et les foules sont limités au maximum, la fréquentation au sein des centres commerciaux reste acceptable pour les autorités avec ces mesures de sécurité. Les magasins, note le Préfet de police de Paris, ont tous été respectueux des mesures sanitaires lors du déconfinement suite aux nombreux contrôles : « Pas une seule infraction n’a été constatée sur l’ensemble du territoire ». 

En principe, la plupart des centres commerciaux, qui disposent de systèmes de comptage automatique, peuvent avoir la possibilité de connaître en temps réel le nombre de clients présents sur place. Gontran Thüring indique également qu’un double contrôle sera effectué du côté des centres commerciaux. Le premier, à l’entrée du centre, mais également à l’entrée de chaque magasin par le commerçant. C’est à partir des surfaces accessibles au grand public que le plafond est fixé.

Le respect de ces règles devrait permettre, selon le Préfet, « de garantir une bonne vitalité économique », tout en limitant la propagation de l’épidémie.

Keep Exploring
famille en courses
La consommation des ménages presque revenue à la normale en France