Magasin Carrefour

Carrefour : quel bilan pour le groupe en 2020 ?

Alors que la crise sanitaire a profondément bouleversé l’activité de l’agroalimentaire et de la grande distribution, le Groupe Carrefour, conduit depuis juillet 2017 par Alexandre Bompard, a renforcé sa stratégie, menant à de performances économiques inédites. Retour sur une année 2020 pas comme les autres pour le Groupe Carrefour. 

Deuxième enseigne de supermarché préférée des Français, le groupe Carrefour a connu une actualité marquée en 2020, tant par ses engagements sociaux que par son actualité corporate à l’échelle nationale et mondiale. 

Des actions de solidarité et des engagements sociaux et environnementaux salués

Malgré un contexte complexe, le Groupe Carrefour s’est distingué, durant l’année 2020 par son investissement lors de la crise sanitaire en s’érigeant comme l’un des défenseurs du portefeuille des Français. Face aux mesures de confinement répétés, l’enseigne a décidé de soutenir le pouvoir d’achat de sa clientèle en proposant des paniers de produits alimentaires essentiels ou en bloquant le prix de milliers de produits. 

La crise sanitaire a également été un catalyseur de conscience environnementale pour les Français et les groupes de grande distribution. Dans ce contexte, Carrefour estime avoir pris le virage d’une relance verte en signant le Pacte Plastique européen en mars 2020 ou en envisageant de réduire le suremballage des fournitures scolaires. Des actions qui permettent au numéro 2 de la grande distribution de devenir, en décembre 2020, le numéro 1 des distributeurs engagés grâce à des résultats de politique RSE significatifs. 

Des performances économiques globalement positives

Les investissements sociaux et environnementaux ont néanmoins été récompensés et sont également perceptibles dans les bilans du groupe. En effet, l’actualité corporate et économique de Carrefour a été ponctuée de plusieurs moments-clés, tels que l’acquisition de 172 magasins en Espagne. Une conquête du secteur de la distribution qui ne s’arrête pas aux frontières européennes, comme le souligne l’acquisition de 224 magasins de proximité à Taïwan, en juin 2020. Des achats à l’étranger qui permettent, entre autres, à Carrefour de se hisser à la deuxième place des distributeurs de ce segment de marché dans ces deux pays. Toutefois, la France n’est pas en reste comme en témoigne le tweet d’Alexandre Bompard en novembre 2020 annonçant la bienvenue aux collaborateurs du supermarché Bio C Bon, que le leader français a racheté.

La valeur de ces acquisitions semble être déjà perceptible dans les résultats communiqués par le Groupe Carrefour en 2020. En effet, malgré une crise qui a parfois obligé les magasins des enseignes de grande distribution à fermer certains de leurs rayons, Carrefour témoigne d’une bonne santé économique. Le renforcement du drive et des mesures économiques prises par le dirigeant ont eu des effets positifs, comme le révèle la forte progression du chiffre d’affaires de Carrefour au troisième trimestre 2020. Une hausse qui lui permet d’obtenir des  résultats historiques et au plus haut depuis 20 ans. Des records qui trouvent, pareillement, une clé d’explication dans les bons résultats des filiales étrangères du groupe.

De très bonnes performances économiques qui devraient permettre à l’entreprise d’Alexandre Bompard d’augmenter la capacité de ses effectifs, dans les prochains mois. Le PDG a d’ailleurs déjà annoncé le recrutement de 15 000 jeunes issus de quartiers défavorisés, en 2021. 

Keep Exploring
clientes faisant des achats de Noël
Affluence importante dans les commerces qui ont pu rouvrir ce week-end