Click and collect

Les achats en ligne reviennent-ils vraiment moins chers ?

Ces trois dernières années, les achats en ligne ont totalement explosé, allant jusqu’à une hausse de 30%. Comme explication, on entend trop souvent qu’ils sont moins chers que ceux en magasins. Mais est-ce vraiment le cas ?

En 2022, les Français ont dépensé près de 150 milliards d’euros sur les sites de commerce en ligne. Soit une hausse de 30% sur un an. Un chiffre qui témoigne de la croissance fulgurante du e-commerce ces dernières années.

Plus de simplicité et pas de frais de déplacements

Mais comment comprendre cette bonne dynamique ? Selon les analystes, cette situation s’expliquerait par l’utilisation de plus en plus importante des smartphones dans nos quotidiens. En effet, on se sert aujourd’hui des téléphones pour un tas de choses, y compris pour faire nos courses. On trouve que c’est plus simple et plus pratique. Ainsi en 2022, 49% des transactions e-commerce ont été effectuées via un smartphone.

Les analystes font également valoir la réduction des dépenses avec les achats en ligne. Pour les personnes éloignées des centres-villes, par exemple, le e-commerce évite de se déplacer. Donc de payer le transport ou le carburant. Toutefois, ces économies sont vite effacées par d’autres frais, notamment pour le port de colis. Et ces frais restent très importants à ce jour. En moyenne, la facture grimpe de cinq euros sur Internet. 

Des comparateurs de prix et d’articles

C’est ce que constate TF1 qui a mené un test dans un magasin de Montpellier (Hérault). La chaîne de télévision a relevé que la plupart des produits affichent le même prix en ligne et en rayon. Mais que la livraison augmentait de quelques euros le tarif total des achats en ligne. Dans ce cas pourquoi les consommateurs s’entêtent-ils à faire leurs courses sur Internet ?

Il semble que sur les sites de commerce, les clients ont plus de choix d’articles. Et les plateformes constituent des comparateurs de prix. Par ailleurs, les consommateurs peuvent se fier aux avis pour se faire une idée de la qualité des produits. Fort de ces avantages, toutes les enseignes possèdent aujourd’hui des plateformes de vente en ligne, même les hard discounters.

Keep Exploring
Michel-Edouard Leclerc
Des masques à la passe d’armes avec Brune Poirson, Michel-Edouard Leclerc démineur de la grande distribution ?